Equipe I Hendaye - ES Catalane

SH 15 - 10 ES Catalane Et maintenant St Sulpice

Les Hendayais ont assuré l’essentiel
Les Xuriak se sont imposés aux forceps, hier après-midi face à de solides catalans.

Tendus, stressés, timorés, les qualificatifs ne manquent pas pour qualifier l’état psychologique des joueurs hendayais, ce week-end. Malgré la belle victoire arrachée sur le fil au match aller (21-22), les hommes de Philippe Feuillade ont eu les pires difficultés à déployer leur jeu si caractéristique, hier après-midi.
"On retiendra le résultat, certainement pas la manière" avoue ce dernier à l’issue du match. Qu’importe, grâce à une performance solide, quoique teintée d’approximations, Hendaye est en huitième de finale du championnat de France.
L’ES Catalane a pourtant longtemps semé le doute dans les esprits basques. En début de match par exemple. Plus vifs et plus libérés, les rouges multiplient les séquences intéressantes mais se heurtent à une défense locale très agressive, montant très vite sur le porteur de balle. La solution ? Jouer dans le dos des trois quarts. Pull, à la mêlée se charge de trouver des intervalles grâce à de bons coups de pied. Le Stade Hendayais est contraint de reculer.

"Le problème c’est qu’on ne prend aucun ballon en touche et que l’on se fait contrer devant" regrette l’Argelésien. La preuve, les Catalans ne sont parvenus à exploiter que quatre occasions sur neuf en conquête. Soit un pourcentage de ballons rendus supérieur à 50%.
Tout le contraire des locaux qui assurent les fondamentaux sans sourciller. "C’était compliqué mais nous avons été très sérieux dans de nombreux secteurs de jeu", analyse Philippe Feuillade. A quoi pense-t-il ? A la touche hendayaise sûrement, qui a assuré 70% de ses lancers, ou encore à l’efficacité au pied de Julien Le Gall.
Ce dernier offre en effet la victoire aux siens sur un plateau. Auteur d’un sans faute (4/4), il permet à ses partenaires de faire la course en tête tout au long de la rencontre. Sans génie, mais hyper-consciencieux, les Xuriakse procurent tout de même quelques occasions d’essai (17e, 55e, 70e). Sans réussite cependant.
"Nos adversaires étaient très bien organisés et animés d’un sentiment de revanche" explique le coach basque.
Dans ces conditions, difficile de trouver la faille au sein d’une arrière-garde cadenassée.
Les locaux sont même passés tout près de la correctionnelle. D’abord sur ce deux contre un très mal négocié par les Catalans à l’heure de jeu. Sabardeil vendange alors une passe (peut-être) un peu trop tardive de Pallau. Ensuite sur cet essai encaissé à cinq minutes du terme suite à une belle poussée de Ameur en bout de ligne (12-10, 75e).
"Nous ne sommes pas passés loin, déplore Pull. Selon moi on se valait, mais on n’a pas eu de réussite , notamment au pied". En laissant 9 points en route, les visiteurs epartent en effet bredouilles du Pays Basque.
Hendaye, tout sourire, peut continuer sa route face à Saint Sulpice, tombeur du BTS.

Vincent Prodhomme
SO du 29-04