Séniors1 - Peyrehorade1

Défaite 19 à 12

Hendaye s’enfonce
PEYREHORADE - HENDAYE

Les Xuriak ramènent quand même un point des Landes
POULE 7
Peyrehorade . . . . . . . . . . . . . . .17
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12

Lieu : Peyrehorade (stade Docteur Joseph Dabadie). Spectateurs  : 356. Arbitre  : Laurent Lasnavères. Mi-temps : 6-5. Correspondance : Jean Pounet.
Hendaye : 2 essais collectif (17e), Esclafer (63e) ; 1transformation de Jimenez (63e).
L’équipe : Morin - Macicior, Demars, Erguy, Danjou - Jimenez (o), Jaureguiberry (m) - J.Domingues, Kingford, Esclafer - Eranossian, Vial - Hiriart (c), Taillebres, Solano. Entrés en jeu : Fernandez, Lecuona, A.Domingues, Collard, Gil, Ducamp.
Carton jaune : Esclafer (31e).

Le match
Dans ce match, si les deux équipes ont été présentes dans l’engagement, les défenses ont clairement pris le pas sur les attaques. La première mi-temps a été à l’avantage de Peyrehorade, qui jouait avec le vent. Mais c’est Hendaye qui avait ouvert le score, au bout d’un quart d’heure : sur une Pénal-touche, le ballon est capté par J. Domingues, un bon groupé se développe et s’écroule dans d’en-but. Peyrehorade se met alors à dominer territorialement mais est gêné par la défense haute de Hendaye, à la limite du hors-jeu. Il récupère quelques pénalités, Espoeys en réussit deux et en rate une relativement facile, et le score de la mi-temps est famélique (6-5). À la reprise, Peyrehorade revient sur le terrain avec une première ligne toute neuve. Et surtout avec des intentions, comme le montrent les premières attaques, nettement plus tranchantes que ce que l’on avait vu jusque-là. Il développe aussi quelques bons groupés pénétrants. Cela dure un quart d’heure. La défense d’en face ne se laisse pas déborder, concédant quand même des pénalités, dont une est convertie par J. Discazeaux (9-5). Et puis, les locaux se mettent à perdre à nouveau le fil, ils cafouillent plusieurs mêlées. Hendaye revient à la faveur d’une pénal-touche : Esclafer prend le ballon et se retrouve à la conclusion après quelques temps de jeu au près (9-12 à la 63e minute). Peyrehorade revient très vite à hauteur et enflamme la fin du match avec à la 70e minute un mouvement digne de ce nom, qui permet de gagner 50m, échouant de peu. Et à la 76e, sur une mêlée maîtrisée et du jeu au près, c’est l’arrière Espoeys qui marque entre les poteaux. Peyrehorade préserve ainsi ses chances dans la course à la qualification tandis qu’Hendaye récupère un point de bonus défensif mérité.
Réaction  : « On a un bon investissement, on s’accroche avec un effectif réduit, le nul aurait été équitable. Le déclic pour basculer dans une dynamique positive n’est pas loin mais ça fait plusieurs matchs que je le dis… » Franck Lachaise, co-entraîneur de Hendaye