Saint Paul lès Dax 1 vs Hendaye 1

Défaite 22 à 17

Hendaye n’y était pas
SAINT-PAUL-LÈS-DAX - HENDAYE
La sanction administrative reçue vendredi a-t-elle pesé ? Le Stade s’ est incliné, hier, avec bonus défensif.
Saint-Paul-lès-Dax . . . . . . . .22
Hendaye . . . . . . . . . . . . . .. .17

Lieu : Saint-Paul-lès-Dax, Spectateurs : 520 Arbitre : M. Grellety (Nelle Aquitaine) Mitemps : 17-3
Saint-Paul-lès-Dax : 3 essais Diaz (02e), Montiel (26e), Douet. F (43e) ; 2 transformations Diaz (2e, 27e) ; 1 pénalité Diaz (8e).
L’équipe : Postis, Bourrières. C, Troussier. T, Montiel, Douet. F, Diaz (o), Larrieu (m), Grugier, Dupont, St Etienne, Bourrières. F, Troussier. M, Douet. Q, Batbedat, Sous ; sont entrés : Couffignal, Barberel, Periat, Normand, Djelloul, Dubun, Minvielle.
Cartons jaunes : Dubun (66e), Couffignal (80e),
Hendaye : 2 essais Fontaine (50e), de pénalité (81e) ; 1 transformation Bainconau (50e) ; 1 pénalité Bainconau (14e)
L’équipe  : Alcalde J.M, Bainçoneau, Montoro, Erguy, David, Jimenez (o), Galais (m), Zubizaretta, Carricaburu, Betachet, Vial, Fontaine, Hiriart, Taillebres, Albistur, sont entrés : Dedouit, Urruty, Ibarburu, Sallenave, Alcalde, Sallaber, Morin.
Cartons jaunes : Fontaine (53e), Alcalde (66e), Ibarburu (80e)

Les frontaliers n’ont pas pu arrêter les Landais.

Le soleil printanier aurait pu inciter au farniente mais les deux équipes ont décidé d’envoyer du jeu, hier. Hendaye se lance dans une attaque déployée, mais une passe incertaine permet à Laurent Diaz d’intercepter et de filer sur 40mètres : essai casquette, mais chapeau au doyen saint-paulois pour ses cannes de junior. Dans la foulée, il rajoute la transformation et une pénalité. Hendaye est cueilli à froid même si Bainçoneau ouvre son compteur points (10-3, 10e ). Saint-Paul prend confiance en son jeu, domine le secteur aérien grâce au tandem Dupont – Saint-Étienne et plante à la 26e minute une nouvelle banderille : aux 40 m adverses, une action rebondit sur Diaz qui trouve Montiel à hauteur, lequel déchire le dernier rempart hendayais (17-3). Hendaye se reprend alors par une série de pénaltouches, regroupements et picks and go en tout genre, mais la défense haute et agressive des locaux empêche les Basques de scorer, Bainçonau manquant même une pénalité de l’ordre du possible.
Le Stade monte le curseur
À la reprise le SPS repart sur un jeu rapide. L’ailier Claude Bourrières met le turbo : cadrage, crochets pour retrouver ses avants, l’action repart à l’extérieur, passe sautée de Montiel pour Douet, l’autre ailier, et le lévrier pointe en coin pour un 22 à 3, synonyme de bonus. Oui mais Hendaye monte alors le curseur sur la dernière demi-heure, notamment par ses avants puisque Fontaine, en bout de ligne, ramène les siens à 22- 10. Les Xuriak campent dans les 22 mètres saint-paulois mais ce camping sédentaire ne se concrétise que par des gestes d’énervement de part et d’autre. M.Grellety y répond par une tournée de jaunes et un essai de pénalité à l’ultime minute pour les Maritimes (22-17). Avec quatre points, le SPS (10e ) est toujours vivant. Hendaye ayant fait appel de sa sanction, il conserve pour l’instant 52 points mais perd une place (4e ). Olivier Dagincourt.
IL A DIT : Jean-Marc Zubizarreta CAPITAINE D’HENDAYE : « Inconsciemment, les sanctions administratives (NDLR : Hendaye a fait appel des 5 pts en moins et de la privation de phases finales) ont pesé dans les têtes. On a fait un non match, avec trop peu de ballons exploitables. »