Jean Prat:SH-SMRC

Encore raté et pourtant ... SH 11 - 15 St Médard

Toujours pas la moindre victoire pour Hendaye
Au royaume de la glisse
HENDAYE - ST-MÉDARD-EN-JALLES
Les Xuriak prennent leur premier point au terme d’un mach disputé avec un ballon-savonnette
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . .11
Saint-Médard-en-Jalles . . . .15
Lieu Hendaye (stade Ondarraitz). Spectateurs 500. Arbitre M. Martin (Limousin).
Mi-temps 5-5.
Hendaye 1 essai Périat (37e), 2 pénalités Jimenez (46e, 59e)
L’équipe : Chaudière - Etcheverry, Azpeitia, Ducoté, Henry - (o) Jimenez, (m) Alcalde - C. Pinon, V. Pinon, Bétachet - Periat, Zubizarreta (cap) - Hiriart, Ezpeleta, S. Ibarburu.
Entrés en jeu : Neisen, Eceizabarrena, Vial, Labéguerie, Bainçonau, Macicior, Gallais.
Carton jaune Alcalde (64e).
Saint-Médard 2 essais Hedley (25°), de pénalité (65°) ; 1 pénalité de Moala (49°).
L’équipe : Moala - Hedley, Lopez, Condou, Espiasse - (o) Ospital, (m) Deguin - Pendanx, Vitte, Sapin - Debard, Bartoszek - Shengella, Gilhodes (cap), Clarac.
Entrés en jeu : Sy, Vielleville, Louis, Abid, Cherkaoui, Detssis, Bellevergue, Bysewski.
Cartons jaunes Lopez (31e), Hedley (34e).
Pour les surfeurs, Hendaye est l’un des paradis de la glisse, mais lorsque les rugbymen sont conviés dans ce même paradis avec pour tout viatique un ballon savonnette, cela débouche sur un mauvais match, mal joué, mal arbitré, gâché par le vent tourbillonnant et une pluie glaçante. Bref un fiasco devant un public famélique.
Il fallut attendre 25 minutes pour voir les premiers points (un essai des visiteurs). En seconde période, le désordre aperçu lors du premier acte se mua en foutoir, l’arbitre accordant un essai de pénalité à la mêlée de Saint-Médard, pourtant dominée.
Sans doute pour remettre à niveau les cartons infligés à ces mêmes Girondins en fin de première mi-temps.
« Nuls » et « nases »
Lors de la pause, les entraîneurs de Saint-Médard, ignorant qu’à Ondarraitz on perçoit parfaitement les gueulantes de vestiaire, après de judicieux conseils sur la maturité et la nécessité de ne pas se comporter comme dans la cour de récré de la maternelle, eurent la malheureuse idée de traiter les Hendayais de « nuls » et de « nases ».
Au final, les uns et les autres eurent tout faux : Hendaye avait largement les moyens de gagner et n’a pas su le faire, Saint-Médard a, de son côté, offert aux frontaliers leur premier point de la saison. Consolation, il y avait du café chaud à la buvette, et les supporters girondins étaient allés faire le plein de calories de l’autre côté de la frontière. Et puis il y avait la télé qui filmait. Mais quoi ? Pas de chance pour nos collègues de France 3, qui durent faire preuve d’inventivité pour construire un reportage.
François Trasbot

Philippe Arrate
ENTRAÎNEUR D’HENDAYE
« Nous sommes déçus par notre mauvaise gestion du match. Pour le reste, on a été à la hauteur, dans tous les domaines. On commet deux erreurs qui nous coûtent la victoire. »