1/16 DF2 SH - LEUCATE

Comme prévu, pas simple SH 15 - 6 LEUCATE

Stade Ondarraitz : 1000 spectateurs
Arbitre : Loïc FRAYSSINET (Côte d’Argent)
Arbitres de touche : Valérie PELISSIER (CA) et Régis APPARICIO (CA)
Score : 15-6 (mi-temps 0-3)

Composition des équipes :
Stade Hendayais :
1- Julien LARRIBE 2-Théo AZPIROZ 3-Bixente HIRIART 4-Stéphane VIAL 5-Vincent PINON 6-Mathieu BETACHET 7-Hervé LABARTHE 8-J-Marc ZUBIZARRETA (cap) 9-Sébastien LAURENT 10-Joanes JIMENEZ 11-Tim JAUBERT 12-Rémi GAILLARDET 13-Thibaut DUCOTÉ 14-Jérôme BAINÇONAU 15-Battitt CHAUDIÈRE
Entrés en jeu : 16-Julien CAZET 17-Sébastien IBARBURU 23-Jaime ECEIZABARRENA 18-Sylvain MOULAY 19-Yannick SALLENAVE 21-Mickael LOPEZ 22-Yon AZPEITIA
Leucate :
1-PINEDA (cap) 2-SAMYN 3-ETCHEGARAY 4-DERIBLE 5-SOUCHET 6-CARRUESCO 7-RABAT 8-BEAUX 9-CHEVTCHENKO 10-DELPECH 11-MONIE 12-BILLAUD 13-BARROT 14-CADENAT 15-VINCENT
Entrés en jeu : 16-LAURET 17-ALVAREZ 18-GAURY 19-QUEGUINER 20-ATTIEL 21-CASTANY

Pour Hendaye 5 pénalités de Bainçonau (42e, 58e, 67e, 76e, 80e)
Pour Leucate 2 pénalités de Delpech (2e, 53e)

Au vu du match aller à Leucate, les joueurs et le staff savaient à quoi s’attendre et nos visiteurs ont été fidèles à leurs valeurs d’autant plus qu’un élément non prévu, à savoir le temps (forte pluie et bourrasques de vent) est venu compliquer la tâche des Xuriak.

Les visiteurs ayant gagné le toss, la bande à Zubi démarre adossée au vent et d’entrée les Xuriak ont du mal à trouver la bonne carburation. Réception du coup d’envoi, ballon rentré dans les 22 et dégagement direct en touche de Battit Chaudière. Les rouges n’en demandaient pas tant pour mettre la pression et d’entrée envoient leurs puissants avants en percussion. On joue à peine depuis deux minutes lorsque Monsieur Frayssinet met un carton jaune à J-Marc Zubizarreta pour un placage à l’épaule. Le buteur de Leucate ne se fait pas prier pour ouvrir le score des 22 mètres (2e 0-3).
Les visiteurs ne pouvaient pas mieux commencer et vont profiter des conditions météo en jouant soit au pied haut, soit en percussion par des enchainements d’avants ou par des mauls portés.
Les rouges dominent et surtout confisquent tous les ballons en touche à des Xuriak qui heureusement sont bien organisés en défense et surtout très solidaires, ce qui permet de contenir la furia catalane. Heureusement la mêlée tient bien et permet à Jimenez et Chaudière par un jeu au pied long de renvoyer l’adversaire dans son camp. L’engagement est féroce des deux côtés et le jeu se déplace d’un camp à l’autre arrêté à chaque fois par des fautes de main dues au ballon glissant. Juste avant la mi-temps, les Xuriak bénéficient d’une pénalité à près de 50m que Bainçonau tente mais sans succès. L’arbitre siffle la mi-temps sur ce score de 0-3 pour les visiteurs.
La deuxième mi-temps va mieux démarrer pour le Stade. Sur le coup d’envoi, Leucate dégage directement en touche. Bonne prise de Vial et l’arbitre siffle pénalité contre Leucate. Bainçonau met les deux équipes à égalité (42e 3-3).
Le jeu s’équilibre à nouveau et ce sont les rouges qui repassent en tête par une pénalité pour une faute dans un maul porté des visiteurs. (53e 3-6).
Le staf hendayais décide à ce moment de faire entrer le banc des remplaçants devant à savoir la première ligne complète et Yannick Sallenave en 3e ligne à la place de Hervé Labarthe. Le pack hendayais dès lors va prendre progressivement le dessus sur son vis à vis qui en plus perd son pilier capitaine. Sallenave alimente son équipe en ballons propres en touche, ce qui permet à l’équipe d’avancer. Les visiteurs subissent et sont obligés de commettre des fautes pour stopper les Xuriak. La défense rouge est prise hors jeu suite à plusieurs enchainements et Bainçonau égalise des 30m. (60e 6-6).
Azpeitia et Lopez entrent en jeu et les Xuriak accélèrent le jeu. Sur un bras cassé, Zubizarreta joue rapidement et n’est arrêté qu’à 1 mètre de la ligne. Sur un départ derrière la mêlée de Bétachet, l’arbitre siffle un placage haut et Bainçonau met enfin son équipe en tête au tableau d’affichage.(67e 9-6).
Le pack des Xuriak prend définitivement l’ascendant sur son vis à vis et les rouges sont sanctionnés. Jimenez avance au pied pour une pénaltouche. Les Xuriak veulent marquer un essai et profitent de l’ascendant pris par Sallenave en touche mais les visiteurs qui commencent à sentir le match leur échapper, durcissent le jeu. Ces derniers jouent à 14 suite à un carton de leur 18 mais ne cèdent pas. Sur une nouvelle pénalité, Bainçonau rajoute 3 points (76e 12-6).
Les Xuriak finissent fort et clôture le score par une nouvelle pénalité de Bainçonau (80e 15-6).