Equipe I : SALLES - SH

Salles 21-12 SH Il faisait très froid !

Pas de photos -Désolé

Composition de l’équipe : 1-S.Ibarburu 2-Cazet 3-Eceizabarrena 4-Vial 5-A.Ibarburu 6-Sallenave 7-C.Pinon 8-Zubizarreta (cap) 9-Laurent 10-Jimenez 11-Jaubert-Alzate 12-Ducoté 13-Azpeitia 14-Macicior 15-Bainçonau
Remplaçants : 16-Azpiroz 17-Dedouit 18-Larribe 19-V.Pinon 20-Mondela 21-Gaillardet 22-Téléchéa 23-Bétachet 24-Labeguerie

L’équipe de Salles qui a eu un début de phase aller du championnat très compliquée après son titre de fédérale 3, mais qui a su redresser la barre dans les derniers matchs, aligne une équipe très complète forte de joueurs qui n’avaient pratiquement pas jouer jusque là et rentre très bien dans la partie. Elle se heurte toutefois à une défense des Xuriak bien en place qui ne panique pas.
C’est Jaubert qui allume la première mèche en venant s’intercaler au centre depuis son aile qui sert Ducoté qui se fait bloquer. Sur le regroupement les locaux sont pénalisés. Bainçonau joue rapidement la pénalité à la main et va marquer entre les poteaux sans opposition un essai qu’il transforme lui-même. (5e 0-7)
C’est au tour de Ducoté de percer au centre mais le soutien est absent. C’est au tour de Clément Pinon de partir derrière une mêlée et de servir Yon Azpeitia dans le dos de la défense mais ce dernier se fait bloquer. Sur l’action, sortie de Azpeitia (à priori rupture du biceps) et de Ducoté (Coup à la pommette).
Les locaux reprennent le dessus en montrant plus d’envie et après plusieurs actions, leur 5 perce et va marquer entre les poteaux. (24e 7-7).
Le jeu est agréable et les deux équipes essaient de produire du bon rugby. Sur un dégagement des Sallois, Antton Mondela qui est rentré à l’arrière suite aux différentes blessures, remonte un ballon, sert Bainçonau qui perce, trouve Jaubert à l’extérieur, le redouble et donne le ballon à Gaillardet en position d’ailier. Ce dernier se fait prendre. Dans le regroupement qui suit, les locaux récupèrent le ballon dans leurs 22 et contre attaquent mais se font sifflé pour un passage à vide. La pénalité est rapidement jouée à la main et arrive dans les mains de Macicior qui marque en coin et permet au Stade de virer en tête à la mi-temps (7-12).
La seconde mi-temps reprend. Une belle action de Bétachet relayé par Bainçonau est avortée par une passe à l’adversaire.Il fait un froid de canard et le terrain durcit et blanchit à vue d’oeil.. Le jeu s’en ressent et devient très approximatif. On sent bien que les joueurs ont l’appréhension des placages et les locaux en profitent pour marquer et reprendre la tête (14-12).
Sur une mêlée à 5m, les Sallois tournent et le troisième ligne part petit côté pour marquer un essai sans opposition (21-12).
Il reste 20 minutes à jouer mais l’arbitre juge que l’état du terrain devient dangereux et décide de renvoyer les deux équipes au vestiaire.