Equipe I : PS - SH

Peyrehorade 19 - 26 SH Le Stade dans la continuité

Le Stade Hendayais conforte sa première place.
Hendaye s’impose en leader
PEYREHORADE - HENDAYE Les Xuriak ont pris l’ascendant en deuxième période(26-19)
SAMEDI
Peyrehorade . . . . . . . . . . . . . .19
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . .26
Arbitre Marc Dos Santos (comité Côte d’Argent).
Mi-temps 16-9.
Peyrehorade 1 essai de Pasquier (34e) ; 4 pénalités (7e, 22e, 40e et 42e) et 1 transformation (34e) de Trouilh.
Carton blanc : Montois (21e)
Carton jaune : Garcès (53e)
Hendaye 2 essais de Gaillardet (30e,44e) ; 3 pénalités (25e, 55e, 62e) et 1 transformation (30e et 44e) de Bainçonau ; 1 drop de Jimenez (69e).
L’équipe : Chaudière – Bainçonau, Azpeitia, Gaiilardet, Jaubert Alzate – Jimenez(o), Lopez Herrero (m) – Zubizarreta (cap), Betachet, Sallenave – Pinon, Vial – Ezpeleta,
Azpiroz, Larribe.
Entrés en jeu : Cazet, Dudicourt, Imaz de Tomas, Labarthe, Le Calvez, Ducoté, Sallaber
Carton blanc : Azpeitia (22e), Imaz (75)

Match de haute volée à Peyrehorade où le leader a été accueilli avec le respect dû à son rang. Les percussions incessantes des Basques ont fini par user les Landais qui n’ont plus rien marqué à partir de la 42e minute. « On se connaît bien, on savait ce qui nous attendait en venant ici. Les Peyrehoradais ont déployé une belle agressivité
qui nous a désorganisés et empêchés de mettre notre jeu en place, surtout en première mi-temps », commentait Philippe Arrate, co-entraîneur d’Hendaye. « À l’extérieur, on est attendu partout. On a eu une belle réaction d’orgueil en deuxième mi-temps, qui nous a permis de l’emporter », surenchérit son compère Dominique
Gueraçague, qui fut joueur et entraîneur à Peyrehorade.
Supérieur physiquement, Hendaye a paradoxalement subi sur les nombreux ballons portés déployés par le pack adverse. Peyrehorade a l’habitude de rencontrer des packs denses et sait s’organiser pour sortir des ballons exploitables.
Bainçonau étincelant
Longtemps mené, Hendaye a inexorablement mis son emprise sur le match pour passer devant un peu avant l’heure de jeu. Avec à la manœuvre un Bainçonau étincelant : il s’est distingué comme buteur, comme ailier (avec une énorme percée
à la 18e minute), comme demi de mêlée (après la sortie sur blessure de Lopez Herrero à la 35e minute). Il y a eu trois essais dans ce match (2 pour Hendaye, 1 pour Peyrehorade), à peu près tous identiques, terminés par une percée d’un centre pour servir un partenaire démarqué.
Jean Pounet
S-O Landes