Equipe I : SH - CAL

Avec le bonus SH 23 - 6 CAL

L’assassin habite au 21
HENDAYE-LANNEMEZAN
Avec le numéro 21 dans le dos, Bainçonau
a tué le match avant que Jaubert ne décroche le bonus pour Hendaye
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Lannemezan . . . . . . . . . . . . . . . . . 6
Lieu Hendaye (st. Ondarraitz). Spectateurs 1 000. Arbitre M. Vitrac. Mi-temps 8-3.
Hendaye 3 essais Gaillardet (9e), Bainçonau (71e), Jaubert (78e) ; 1 transformation Jimenez (78e) ; 2 pénalités Jimenez (5e, 68e).
L’équipe : Chaudière - Sallaber, Azpeitia, Gaillardet, Jaubert - (o) Jimenez, (m) Laurent
- Bétachet, Zubizarreta (cap), Labarthe - Vial, V. Pinon - Ezpeleta, Azpiroz, Larribe.
Puis : Imaz, Cazet, Dudicourt, Le Calvez, Garayar, Bainçonau, Artayet.
Cartons blancs : Ezpeleta (45e), Pinon (80e+4).
Lannemezan 2 pénalités Dupont(20e, 55e).
L’équipe : Nogues - Despiau, Viau, Dubarry, Laran - (o) Dupont, (m), Philippe - Seite,
Viau, Malaret - Piques, Daste (cap) - Bessou, Pujo, Gabarre.
Puis : Granja, Pradaud, Ferras, Rouch, Cieutat, Laffitte, Belzunce.
Cartons jaunes : Malaret (11e), Daste (27e).
Cartons blancs : Granja (45e, 67e).
A l’image du brouillard qui chassa le soleil à partir de 16 heures, la rencontre entre Hendaye et Lannemezan eut du mal à s’extirper de la grisaille. Solides, excellents défenseurs, les visiteurs semblèrent vouloir endormir le match et s’en remettre aux pénalités de leur buteur Dupont. Heureusement pour le spectacle, les Hendayais, parfois maladroits, parvinrent à lâcher des éclairs dans la brume, et l’emportèrent au final avec un bonus mérité.
Le premier acte fut serré et accroché, l’arbitre convoqua deux fois les capitaines et distribua deux « biscottes » aux avants du plateau, Malaret et Daste, pris le poing dans le pot de confiture. Au beau milieu de la bataille de tranchées, Gaillardet avait inscrit un superbe essai qui conférait un avantage aux Xuriak à la pause.
L’arbitre se blesse
Tout restait à faire en seconde mi-temps, lorsque l’arbitre Pascal Vitrac, blessé à une cheville, dut laisser sa place au premier juge de touche Stéphane Ducos, qui allait très bien s’en sortir. Le jeu reprit avec plus de mordant côté hendayais, où le numéro 21 Jérôme Bainçonau, qui rongeait rageusement son frein sur le banc, venait d’entrer, transférant lacolè re sur le dos du sortant Clément Sallaber. Avec l’instinct du tueur, le 21 assassinait les visiteurs en concluant en coin un superbe travail de son pack.
Quelques minutes plus tard, l’autre ailier, Tim Jaubert, contrait l’attaque de Lannemezan dans ses 22 m et filait marquer entre les poteaux l’essai du bonus et du bonheur pour Hendaye, qui conforte sa position de leader.

François Trasbot

Rémi Gaillardet
CENTRE D’HENDAYE
« Sur mon essai, j’appelle le ballon, et
le coup de pied par-dessus de Jim est
magnifique. Dans l’ensemble, nous
avons dû ferrailler face à une rude
équipe qui cherchait à endormir le
match, et les 6 minutes d’arrêt de jeu
lors de la blessure de l’arbitre ne nous
ont pas arrangés. Heureusement, nos
avants ont dynamisé le match. »