Equipe I : SH - PAMIERS

Avec le bonus offensif SH 31 - 12 PAMIERS

La tortue et les lièvres
HENDAYE - PAMIERS La tortue xuriak a tout balayé sur son passage, les lièvres ont assuré, le bonus est venu tout seul
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31
Pamiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Lieu Hendaye (stade Ondarraitz). Spectateurs 800 environ. Arbitre M. Sacarot (Périgord-Agenais). Mi-temps 17-6.
Hendaye 4 essais Bainçonau (13e), Labarthe (31e), Cazet (52e), Dudicourt (75e), 4 transformations Jimenez ; 1 pénalité (36e) Jimenez
L’équipe : Bainçonau - Sallaber, Azpeitia, Gaillardet, Jaubert - (o) Jimenez, (m) Lopez-
Herrero - Sallenave, Bétachet, Labarthe - Zubizarreta (cap), V. Pinon - Ezpeleta, Azpiroz, Larribe.
Entrés en jeu : Dudicourt, Cazet, Eceizabarrena, Imaz, Garayar, Laurent, Chaudière.
Carton blanc V. Pinon (46e).

Pamiers 4 pénalités Casenave (12e, 25e, 46e, 57e)
L’équipe : Hart - Bertro, Simon, Toffolo, Garcia - (o) A. Casenave, (m) C. Casenave – Vergnes, Pecrix (cap), Laforgue - Pautou, Niculai - Sune, Henry, Galy.
Entrés en jeu : Delpech, Lucel, Malirach, Sabatier, Lledos, Lavergne, Rouch.
Carton blanc : Vergnes (15e).
Carton jaune : Lledos (50e).
La tortue hendayaise, dont les pattes ne sont pas les plus grosses du championnat, a tout emporté hier à Ondarraitz où les Xuriak ont vaincu le leader Pamiers et empoché
le bonus offensif. Un résultat logique mais acquis dans la douleur, face à un pack ariégeois très costaud, mais moins solidaire que celui des Basques, lesquels ont souffert dans les rucks mais régné sur la touche et la mêlée. Et surtout sur les groupés pénétrants qui leur rapportent deux essais in fine.
Avant que la tortue blanche, vêtue de nouveaux atours flambant neufs, n’enclenche une formidable marche avant, les lièvres de la frontière avaient assuré le score. Frustré d’un essai valable à Garazi, Jérôme Bainçonau se fit justice avec la complicité
de Clément Sallaber. Le numéro bien huilé des duettistes surprit les Appaméens et finit à dame ; On retrouva Sallaber quelques instants après, pour combiner avec Ezpeleta cette fois, en envoyer Hervé Labarthe à l’essai.
Moisson en touche
Les Xuriak demeuraient méfiants, car les points qu’ils ne mettaient pas au pied, le métronome de Pamiers Alban Casenave les inscrivait. La menace persistait, mais la superbe moisson en touche de Mathieu Bétachet permettait au fil des minutes d’enchaîner les tortues bien liées et bien jouées. Julien Cazet concluait la première,
Christophe Dudicourt la seconde, et Pamiers voyait s’envoler tout espoir de bonus défensif tandis que les blancs, toujours en alerte, préservaient leurs cinq précieux points.
Philippe Arrate et Dominique Gueraçague, les entraîneurs avaient martelé un message clair à la pause, audible depuis l’extérieur du vestiaire : « on ne lâche rien jusqu’à la fin, et on tente d’aller derrière la ligne sans arrêt ». Reçu 5 sur 5.
François Trasbot

Joanes Jimenez
OUVREUR D’HENDAYE
« J’ai pris le but lorsque Bainçonau me l’a demandé, et ça s’est plutôt bien passé puisque j’ai pu transformer nos quatre essais, dont deux en coin. Chapeau à nos avants qui ont ferraillé dans un match dur, costaud et âpre. »