Equipe I : Nafarroa - SH

Trop de points laissés en route Nafarroa 16 - 9 SH

Nafarroa, l’enfer des leaders

NAFARROA - HENDAYE En faisant une nouvelle fois tomber un premier de poule, les Bas-Navarrais, septième avec six points, se sont replacés au milieu du classement
Nafarroa . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . 9

Lieu Saint-Jean-Pied-de-Port (stade Adolphe-Jaureguy). Spectateurs 700.
Arbitre M. Grasset (comité Midi Pyrénées). Mi-temps Mi-temps 13-9.
Nafarroa 1 essai Laby (33e) de , 1 transformation, 3 pénalités (3e, 12e, 48e) de
Gueçaimburu
L’équipe : Cadot - Seychal, Erguy, Goycoetchea, Seychal - (o) Gueçaimburu, (m) Mateo - M. Iphar, Cachenaut, Carricart - F. Pérez (cap), Laby - Toro, Perez, Berteretche.
Entrés en jeu : I. Iphar, Etchebarne, Anxo, Gastambide, Barnetche, Inchauspé, Tissier.
Cartons jaunes : Laby (4e), M. Iphar (31e), Cachenaut (57e), Barnetche (79e)
Hendaye 3 pénalités Bainçonneau (6e, 23e, 32e).
L’équipe : Chaudière - Bainçonneau, Azpeitia, Gaillardet, Sallaber - (o) Jimenez, (m) Lopez (cap) - C. Pinon, Betachet, Labarthe - V. Pinon, Zubizarreta - Eceizabarrena, Ibarburu, Dudicourt.
Entrés en jeu : Azpiroz, Ezpeleta, Larribe, Sallenave, Labeguerie, Laurent, Jaubert.
Carton jaune : Sallenave (67e)

Comme Saint-Médard-en-Jalles, Niort et Trélissac la saison dernière, un nouveau leader, invaincu, Hendaye, a mordu la poussière à Nafarroa hier.
Pour terrasser les joueurs de la côte, les locaux ont proposé un duel farouche, voire acharné et, à ce jeu, ont muselé en partie les avants adverses. Mais ils ont aussi profité de la faillite du buteur hendayais (5 échecs). Les ingrédients pour remplir un stade étaient présents : un derby, basque de surcroît, la promesse d’un match engagé, et le soleil, en invité radieux. D’emblée, les Bas-Navarrais prenaient le jeu à leur compte et, bousculant les avants hendayais, passaient rapidement deux pénalités par Gueçaimburu (3e, 12e).
Mais indisciplinés dans leur fougue, ils permettaient au buteur adverse d’égaliser (6-6,23e), puis de passer devant au score (6-9,32e). Palliant ses avants étouffés, Bainçonneau enflammait la pelouse et le public à deux reprises, mais ce sont les Bas-Navarrais qui marquaient après une série adroite de passes au milieu de la défense (13-9, 34e).
Bainçonneau, en relâchant un ballon d’essai, après avoir réussi le plus difficile, permettait aux locaux de virer en tête à la pause (13-9). Dès l’entame de la seconde période, les visiteurs se montraient dangereux par leurs trois-quarts
mais ne parvenaient pas à déborder une défense appliquée. Ce sont même les locaux qui accentuaient leur avance par Gueçaimburu (16-9, 48e).
Les Xuriak maladroits
Les Hendayais offraient beaucoup de jeu, essentiellement par leurs trois-quarts, mais d’innombrables maladresses ne leur permettaient pas de conclure. Pourtant, ils poussaient à plusieurs reprises les Bas-Navarrais à la faute, en vain, leur buteur ne parvenant pas à trouver le centre des perches. Nafarroa faisait le dos rond, résistait avec opiniâtreté, menant même quelques raids dévastateurs par ses avants. À la dernière minute, après plusieurs intenses temps de jeu, une nouvelle maladresse brisait la dernière attaque hendayaise. Les locaux se rassurent sur leur capacité à élever leur niveau de jeu, et les visiteurs repartent avec un bonus défensif amplement mérité.

Frédéric Perez
CAPITAINE DE NAFARROA

« Nous savions que nous recevions une grosse équipe, et que nous allions être confrontés à un énorme défi. Mais nous avons su répondre présents et cela nous donne confiance pour la suite de la saison. »