U16 : SH - Val de Garonne

Bravo les petits SH 12 - 10 Val de Garonne

Composition de l’équipe :
1-Pablo IZA, 2-Alex SAN MARTIN, 3-Thomas LARRIEU, 4-Imanol COURIOL, 5-Xabier ETXEBERRIA, 6-Jon GAINES, 7-Grégory GARCIA, 8-Julian FUERTES (cap), 9-Kepa LARRE, 10-Thibault PECCOL, 11-Julen LE BARS, 12-Florian CELHAY, 13-Alexandro RAMOS, 14-Romain VACCA, 15-German LECUBE
Remplaçants : 16-Jon ALDARABORDA, 17-Iban MARTINEZ

Les petits Xuriak qui n’étaient que 17 sur la feuille de match, nous ont montré cet après-midi qu’ils avaient du mental et qu’ils ne lâchaient rien jusqu’à la dernière seconde, ce qui leur a bien réussi cet après-midi.
Ils affrontaient en ce début de championnat l’équipe de l’entente Marmande - Val de Garonne. Cette belle équipe a dominé toute la première mi-temps, mais n’a réussi à concrétiser cette supériorité que par un essai de ses avants (15e). Les Xuriak bien que privés de munitions, ont défendu leur ligne de belle manière, avec beaucoup d’acharnement et en commettant beaucoup de fautes, sanctionnées justement par Monsieur l’arbitre.
La mi-temps sifflée sur le score de 0-5 en faveur des visiteurs était la bienvenue.
La deuxième mi-temps démarrait sur le même schéma que la première à savoir que les bleus de Garonne, dominaient et allaient marquer un nouvel essai d’avants suite à plusieurs pénalités jouées à la main (41e SH 0-10 Marmande).
Piqués au vif, les Xuriak qui n’ont rien à perdre, commencent à lancer des attaques et à partager les ballons en conquête. Ce sont cette fois les visiteurs qui se mettent à la faute et sur une pénaltouche, les avants se regroupent après une belle prise de balle, progressent et libèrent un bon ballon pour Kepa LARRE qui s’échappe côté fermé pour marquer un bel essai en coin (54e SH 5-10 Marmande). A partir de ce moment, le jeu devient équilibré et les Xuriak encouragés par leur réussite, prennent confiance.
Les dix dernières minutes sont à l’avantage des Xuriak qui sentent qu’ils peuvent marquer à nouveau. Ils ont des temps forts et finalement après une dernière attaque, marquent en débordement un bel essai par Romain Vaca qui n’oublie par de revenir au maximum vers les poteaux, ce qui permet à Keppa LARRE de passer la transformation de la victoire.