Equipe I : FCL - SH

Un très bon résultat FCL 8 - 23 SH

Début prometteur
LOURDES - HENDAYE Victoire intelligente
et méritée pour le Stade, samedi, à l’extérieur
Lourdes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
Hendaye . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . 23
Lieu Lourdes. Arbitre M. Astié (Midi-Pyrénées).
Lourdes 1 essai de Campet (72e) ;
1 pénalité de Labaigs (40e + 1).
L’équipe : Bégarie ; Brua, Laporte, Montoro, Preux ; (o) Labaigs (m) Dulac ; Lacabarats, Rojo, Boyer ; Larroche, Hebda ; Da Costa, Irigoyen, Reyes.
Entrés en cours de jeu : Jordan Peduto, Castellot, Dupont, Paysse, Daléas, Ebel et Campet.
Carton jaune : Brua (37e).
Hendaye 2 essais de Gaillardet (54e), collectif (60e) ; 2 transformations et 3 pénalités de Bainçoneau (10e, 20e, 37e).
L’équipe : Chaudiere ; Bainçonau, Azpeitia, Gaillardet, Danjou ; (o) Jimenez ; (m)Laurent ; Labéguerie, Bétachet, Pinon Clément ; Vial, Pinon Vincent ; Imaz , Azpiroz, Larribe.
Entrés en cours de jeu : Cazet, Eceizabardena, Dudicourt, Garayar, Labarthe, Lopez-Herrero et Jaubert.
Carton jaune : V. Pinon (47e).
Au terme d’une première mi-temps bien menée où les Hendayais occupent le terrain adverse par un excellent jeu au pied, menant plusieurs séquences de jeu déployé, bien contenues par la défense bigourdane, le score plaide en faveur des visiteurs (9-3). Pour arriver à leurs fins, ils se nourrissent de l’indiscipline des locaux pénalisés à trois reprises. Bainçonau (un seul échec dans la partie),
concrétisent les fautes. Côté lourdais, Labaigs ne trouvera la cible qu’en une seule occasion, avant la pause, échouant à la 23e et touchant un poteau (28e). Rien n’est fait à l’heure des citrons, d’autant plus que la pluie s’invite en deuxième acte.
Lourdes, revigoré, attaque pied au plancher dès la reprise. Vincent Pinon écope d’un carton jaune pour antijeu, ce qui n’empêche pas le centre Gaillardet de pointer le premier essai (54e).
Le Stade Hendayais fait lebreak (16-3) et enfonce le clou à l’heure de jeu par un
deuxième essai collectif. Les visiteurs déploient toute leur énergie pour empêcher leurs rivaux de s’emparer du bonus offensif. Ils y parviennent avec un essai en débordement de l’ailier Campet. Pour l’honneur.
Michel Corsini

Philippe Arraté
Entraîneur d’Hendaye

« L’équipe s’est montrée appliquée. Nous savions que les avants lourdais garderaient les ballons et nous avons demandé à nos joueurs une pression constante. Le bonus offensif ? On y a pensé mais pas avant car l’on connaît le tempérament des joueurs lourdais… et de leurs entraîneurs. »