1/8e retour

Les luziens plus forts SJLO 35 - 15 SH

C’était la loi du plus fort
SAINT-JEAN-DE-LUZ - HENDAYE Sérieux et imaginatifs, les Luziens n’ont laissé aucune chance hier à leurs courageux voisins avec cette deuxième victoire. En quarts, ils retrouveront Castelsarrasin.
Saint-Jean-de-Luz . . . . . . . . 35
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Lieu Saint-Jean-de-Luz (Pavillon bleu). Spectateurs 2 500. Arbitre M. Lasaosa (Béarn). Mi-temps 28-8.
Saint-Jean-de-Luz 4 essais C. Castet (17e, 58e), Elgoyhen (26e), Niquet (40e) ; 3 transformations (17e, 40e, 58e) ;3 pénalités J. Iturriria (4e, 13e, 38e).
L’équipe J. Iturriria - Bordagaray, Niquet, Irazoqui, C. Castet - (o) X. Iturriria, (m) Alliot - Elissalde, Soucaze, Juanicotena - Valdes, Elgoyhen (cap) - Tescher, Hiriart-Urruty, Etcheverry.
Entrés en jeu : Dupont, J.-B. Castet, Paillard, Goya, Hirigoyen, B. Ibarburu.Behoteguy.
Carton blanc J.-B. Castet (53e).
Carton jaune J.-B. Castet (68e).

Hendaye 2 essais Sallaber (33e), Jaubert (72e) ; 1 transformation Bainçonau (72e) ; 1 pénalité Bainçonau (22e).
L’équipe Bainçonau - Sallaber, Azpeitia, Gaillardet, Jaubert - (o) Jimenez, (m) Mahé - Sallenave, Zubizarreta (cap), Labarthe - Vial, A. Ibarburu - Hiriart, Berho, Dudicourt. Entrés en jeu : S. Ibarburu, Eceizabarrena, Larribe, Labéguerie, Mondela, Laurent,
Chaudière.
Cartons blancs Dudicourt (12e), Sallenave (77e).
Cartons jaunes Gaillardet (45e), Eceizabarrena (68e).

L’Olympique Luzien a obtenu sa qualification pour les quarts de finale et le droit de monter en Fédérale 1, en battant deux fois son rival et ami hendayais, de peu à l’aller, confortablement au retour. Hier, on sentait bien que les verts, méfiants après la chaude
alerte de la première manche, avaient décidé de pratiquer leur meilleur rugby, à la fois sérieux en prenant les points quand il faut grâce à Jon Iturriria, et imaginatifs par leurs lutins Clément Castet, Manex Ibarburu, Bruno Alliot et Adrien Juanicotena.
Comme on s’y attendait, ce quatrième derby de la saison fut très engagé, parfois tendu (l’arbitre dut sortir les cartons), mais toujours propre et offensif. Après une première flèche décochée par Clément Sallaber, les avants luziens posèrent leur patte sur la rencontre et fournirent des munitions en abondance à leur cavalerie, lancée par un Bruno Alliot inspiré et bien secondé par une troisième ligne omniprésente dans le jeu.
Pas de regret pour Hendaye
Dans ces conditions, la moisson en touche de Yannick Sallenave et les coups de boutoir de Jean—Marc Zubizarreta s’avéraient trop justes pour faire échec aux entreprises luziennes. Si Clément Sallaber, Tim Jaubert et Jérôme Bainçonau posaient bien des problèmes à la défense locale, en face, les feintes et crochets de Xabi Iturriria et Manex Ibarburu (dont c’était les adieux au Pavillon bleu) faisaient mouche et Clément Castet, réintégré dans le groupe, prouva qu’il marquait des essais avec la A aussi bien qu’avec la B.
Épuisés par la répétition des efforts de ces derniers mois, les Hendayais pliaient et s’inclinaient logiquement, laissant les voisins filer vers les quarts de finale non sans leur imposer un impitoyable baroud d’honneur. Hélas pour eux, les Luziens les respectaient jusqu’au bout et, au final, l’addition est corsée. Au moins les Hendayais
ne nourrissent pas de regret, ils ont tout donné, Saint Jean-de-Luz était plus fort.
La saison des Xuriak s’arrête là. Les Luziens, eux, retournent à l’entraînement aujourd’hui afin de préparer le quart de finale contre Castelsarrasin, sur terrain neutre. Un adversaire qu’ils ont affronté deux fois cette saison, chacun a remporté à la maison
des rencontres d’excellente facture.
François Trasbot
S-O du 23-05-2016
LES RÉACTIONS
Serge Milhas
ENTRAÎNEUR DU SJLO
« C’était mieux au retour qu’à l’aller, nous avons réussi ce dimanche une excellente première mitemps. C’était ma dernière au Pavillon bleu et j’ai pris énormément de plaisir dans ce stade. Maintenant, place aux quarts. Désormais, tout ce qui arrive
sportivement appartient aux joueurs, rien qu’à eux. Là, nous venons de battre un adversaire très valeureux, c’est bon signe. »
Yannick Lamour
ENTRAÎNEUR D’HENDAYE
« Rien à dire, les meilleurs ont gagné. Je garde quelques regrets quant au match aller, mais aujourd’hui il n’y avait pas photo. Je ne vais pas faire la tête, on réalise une belle saison en dépit de nombreuses blessures et on tombe devant une belle équipe. C’est ça le vrai sport. »
Jean-Marc Zubizarreta
CAPITAINE D’HENDAYE
« Nous avons tout essayé, ils étaient plus forts, plus frais. Je n’ai aucun regret sur cette rencontre. Je suis surtout fier de mes gars et de la saison. »
Damien Elgoyhen
CAPITAINE LUZIEN
« Des quatre matchs disputés contre Hendaye cette saison, celui-ci était le plus abouti. Heureusement, c’était celui au plus fort enjeu. »