Equipe I : 1/16e RETOUR

RCM 21 - 16 SH Photos de Roland

Battu, Hendaye aura son derby
MAZAMET - HENDAYE Les Xuriak ont bien géré leurs dix points
d’avance du match aller pour retrouver leur meilleur ennemi en 8e

Mazamet . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

Lieu Mazamet. Arbitre M. Grellety (Périgord-Agenais). Mi-temps 13-7.
Mazamet 2 essais Destruels (10e), Mouffok (80e) ; 2 transformations Garcia ; 3 pénalités Garcia (24e, 31e, 55e).
Cartons jaunes Hallinger (49e)
Hendaye 1 essai Gaillarbet (5e) ; 1 transformation Jimenez ; 3 pénalités Jimenez (50e, 57e, 67e).
L’équipe : Chaudière - Sallaber, Mondela, Gaillardet, Jaubert - (o) Jimenez, (m) Laurent - Sallenave, Zubizaretta(cap.), Lagenebre - Vial, A. Ibarburu - Hiriart, Berho, Larribe.
Entrés en jeu : S. Ibarburu, Dudicourt, Moulay, Labarthe, Azpetia, Danjou, Mahé.
Cartons blancs Hiriart (40e). Cartons jaunes Lagenebre (78e).

Condamnés à produire du jeu afin de combler leur handicap, les équipiers de Guillaume Garcia ont certainement accueilli avec inquiétude le vent d’Autan et la pluie balayant la région au coup d’envoi. Un ciel mazamétain encore plus assombri par l’essai de Gaillardet suite à un coup de pied par-dessus la défense (0-7, 5e). Piqués au vif, les Tarnais répondaient du tac au tac en propulsant Destruels en terre promise sur un maul conquérant (7-7, 10e).
Les plateaux remis à l’équilibre, une nouvelle lutte s’engageait dans laquelle les buteurs Jimenez et Garcia allaient avoir un rôle prépondérant. Hallinger puis N. Marvielle montrant des signes de fébrilité dans le jeu d’occupation, privant ainsi leurs
couleurs de précieuses munitions, le capitaine mazamétain allait montrer le droit chemin en sanctionnant l’indiscipline basque (24e, 31e, 13-7,). A contrario, Jimenez parvenait à dompter le vent pour trouver de belles touches, mais était moins précis
dans ses duels avec les perches (19e). Mettant à mal le pack hendayais, les avants bleu et noir installaient durablement les débats dans la moitié de terrain adverse. Une domination territoriale desservie par quelques mauvais choix tactiques ne permettant
finalement pas aux Tarnais de refaire leur retard.
Imprécisions et pénalités rythmeront le second acte. À ce petit jeu, Jimenez fera mouche à trois reprises (50e,57e, 67e) et Garcia par une fois (55e). Affichant des lacunes stratégiques, les Mazamétains ne seront finalement jamais véritablement en mesure de contrarier une formation basque intelligente et qualifiée. L’essai de Mouffok sur la sirène n’y changera rien (23-16).
Gregory Andres

VESTIAIRES
Jean-Marc Zubizaretta CAPITAINE D’HENDAYE
« On savait qu’on jouait une équipe complète et solide, devant comme derrière et que si on faisait un faux pas, qu’un joueur s’enlevait sur l’une des deux rencontres, on passerait à la trappe. On a peut-être fait nos matchs références de l’année. On a été très complets et dans le combat, on n’a pas fait beaucoup de matches cette saison qui valent celui-là. Il fallait qu’on donne le meilleur de nous pour les faire tomber. On s’est offert un derby contre Saint-Jean-de-Luz. Sur l’ensemble des deux matchs de poule on est devant eux. Ce sera un 8e de finale pour la montée mais pour nous ça ne veut rien dire. C’est seulement des phases finales pour nous amuser entre copains. Ce sera deux dimanches de fête. »