Equipe I : Orthez - SH

USO 22 -10 SH

Hendaye rentre bredouille
ORTHEZ - HENDAYE Les Xuriak perdent la tête après avoir été trop pénalisés
Orthez 22
Hendaye 10
LIEU Orthez. SPECTATEURS 300. ARBITRE M. Laborie (Midi-Pyrénées).
MI-TEMPS 6-3.
ORTHEZ 1 essai de Souverbie (79e) ; 1 transformation et 5 pénalités Manolé (17e, 29e, 45e, 48e, 68e).
L’équipe Manolé - Lasserre, Castagnet, Souverbie, Lagoardette - (o) Séré-Peyrigain, (m) Cruzalèbes (cap) ; Elissalde, Saint-Martin, Soriano - Douet, Erremundeguy - Martinez, Prieto, Cuyolla.
Entrés en jeu : Testemale, Mousques, Lorenzo, Bielsa, Cazanave, Bergero, Daubagna.

HENDAYE 1 essai de pénalité (53e) ; 1 transformation et 1 pénalité Jimenez (35e).
L’équipe Sallaber - Danjou, Gaillardet, Azpeitia, Dubosq - (o) Jimenez, (m) Mahé - Sallenave, Zubizaretta (cap), Le Calvez - Vial, Labarthe - Imaz de Tomas, Berho, Dudicourt.
Entrés en jeu : S. Ibarburu, Hiriart, F. Ibarburu, Laurent, Labèguerie, Bainçonau, Mondela.

Au match aller les Orthéziens avaient arraché le point du bonus défensif à Hendaye après un match abouti. Pour ce match retour, l’USO n’a pas le droit de perdre s’il voulait conserver une mince chance de qualification. C’est la raison pour laquelle
les locaux démarrent pied au plancher et dominent assez largement les Maritimes. Mais seuls les buteurs se chargent de meubler le score (6-3 à la mi-temps).
Les Orthéziens reviennent sur le terrain avec de plus franches intentions. Ils bousculent sévèrement les visiteurs et les poussent à la faute. Manolé nourrit le tableau (12-3, 48e). C’est le moment que choisissent les Maritimes pour occuper abondamment les 15 mètres de l’USO. Après une série de pénaltouches et des fautes multipliées, l’arbitre se dirige sous les poteaux pour accorder l’essai de pénalité aux Basques (12-10, 53e). Les Orthéziens, constants dans leurs efforts, ne changent rien
dans leur manière de jouer et Manolé donne un peu d’oxygène avec une pénalité (15-10, 68e). Les dix dernières minutes seront tout à l’avantage des Orthéziens et sur une nouvelle accélération de Cruzalèbes, le pack mène parfaitement le groupé pénétrant, le ballon est écarté pour Manolé qui envoie Souverbie à dame, sans opposition (22-10, 79e) avec la transformation. Hendaye repart sans rien.
Gérard Maysonnave

Jean-Marc Zubizaretta Capitaine du Stade Hendayais
« Nous avons pris le combat dans le mauvais sens et les pénalités ne nous ont pas été épargnées. C’est dommage, car nous avions largement la place de passer à 12-10. Il nous a manqué de la continuité. Cela ne peut sourire tous les dimanches.