Equipe I : USM - SH

Déception USM 20 - 16 SH

Un de chute pour Hendaye
MARMANDE - HENDAYE Les Xuriak, mal rentrés dans le match, ont arraché le bonus.
Marmande 20
Hendaye 16
LIEU Marmande (Stade Georges-Dartiailh).
SPECTATEURS 800. ARBITRE M. Castel (Centre). MI-TEMPS 20-5.
MARMANDE 2 essais Broudiscou (19e), Bula (38e) ; 1 pénalité (1e), 1 drop (17e), et 2 transformations Bécat.
HENDAYE 2 essais Behro (23e), Sallaber (41e), 2 pénalités Bainçonnau (67e, 72e).
L’équipe Chaudière - Sallaber, Gaillardet, Jaubert Alzate, Discazeaux - (o) Jimenez, (m)Laurent - Lagenèbre, Audap, Sallenave - Delmas, Zubizaretta (cap) - Iriart, Berho, Pouyfaucon.
Entrés en jeu : Ibarburu, Dudicourt, Ezpeleta, Vial, Labèguerie, Azpeitia, Bainçonau.

Adossés au vent, les Marmandais marquent d’emblée par leur ouvreur Bécat. Son alter ego Jimenez loupe lui une pénalité facile des 20 mètres. Soumis durant dix grosses minutes à une forte occupation du Stade Hendayais, les locaux investissent
à leur tour les trente mètres basques, d’où Bécat ajuste le drop (6-0, 17e). À la 19e, Bécat lance une contre-attaque dans les lignes adverses, perce et sert Broudiscou
au ras, lequel s’affale dans l’en-but. 13-0, avec la transformation.
Les Hendayais ne lâchent pas, n’hésitant pas à envoyer du jeu, malgré quelques déchets. À la 23e, Sallenave capte une touche pour un groupé-pénétrant bien orchestré conclu par le talonneur Berho. En fin de premier acte, Marmande bénéficie d’une pénalité à ses cinquante mètres. Becat frappe un coup de pied de déplacement
pour l’aile de Fédrigo, qui sert Bula vers l’essai (20-5 à la mi-temps).
L’entame du second acte voit les Hendayais cueillir les Marmandais à froid. L’ailier Sallaber déborde sur l’aile droite et marque. Les Basques font le forcing devant, Marmande subit dix grosses minutes. Bainçonau finit par ajuster une pénalité qui remet les visiteurs en position d’emporter le bonus défensif. Il ajoute encore trois points à la 72e, alors que s’enclenche une fin de match indécise. Dans les arrêts de
jeu, les Basques se dégagent et une ultime tentative de coup de pied à suivre de Bainçonau échoue de très peu sur le drapeau de coin marmandais.

Michel Roussille
S-O du 02-11-2015

Yannick Lamour Entraîneur d’Hendaye

« On a perdu, mais on rentre au Pays basque la tête haute. Sur l’ensemble du match on a été dominateurs, on a gagné la bataille de la possession et je pense qu’on a donné beaucoup de sueurs froides aux locaux. On pouvait faire mieux, mais c’est déjà bien de rentrer avec le point du bonus défensif.


Fédérale 2 : l’USM se paye le scalp du leader !
Mentalement et au plan comptable, le succès sur Hendaye réconforte l’USM. Battre ce leader n’est pas à la portée de tout le monde.
Rien à dire, l’USM a pris le match par le bon bout, en se mettant d’entrée dans de bonnes dispositions. Deux fois, sur une simple incursion, elle a marqué des points sur une pénalité de face réussie au pied par le revenant Mickaël Becat, puis sur un drop opportuniste de l’ouvreur (6-0 dès la 13e). Une réussite qui fuyait son alter ego Jimenez, échouant sur deux pénalités (dont une des 22 m) face aux perches et face au… vent. C’était un signe du destin, qui sait, peut-être, en tout cas, les Marmandais distillaient un rugby à la hauteur de leur potentiel et de leur standing. De quoi nous réconcilier avec cette équipe revigorée par les rentrées de Christophe Marchand, un leader devant, puis surtout par le sens de l’animation d’un Becat à l’ouverture. N’ allez pas croire que les Basques étaient venus faire du tourisme sur les bords de la Garonne ! Bien au contraire, ils nous démontraient cet esprit offensif qui les anime dans ce championnat. Sans cesse, les lignes arrières développaient un jeu basé sur l’offensive, sur l’évitement. Après plusieurs temps forts, les Hendayais étaient logiquement récompensés d’un essai par leur talonneur Berho sur un maul porté (13-5).
Aucun point en seconde période

Si la fin de la première période était en faveur de l’USM, avec un mouvement ponctué par le centre fidjien Bula (essai transformé), aggravant ainsi l’ écart (20-5), à la reprise, la réplique basque était immédiate : une action sur la largeur aboutissait à un essai de débordement de l’ailier Sallaber (41′) : 20-10. Tactiquement, les Marmandais parvenaient à contenir les tentatives adverses, parfois confuses, maladroites. Par contre, ils n’inscrivaient aucun point en seconde période. Hendaye ajoutait deux pénalités par Bainconau (20-16). A dix minutes de la fin, on aurait pu craindre un retournement de situation. Notamment sur la dernière action du match où un défenseur local sauvait in extremis un ballon d’essai dans l’en-but.

Bravo à l’USM qui a su reprendre les fondamentaux et produire un jeu plus intéressant après la trêve d’un mois. Vainqueur de ses quatre précédents matches, Hendaye est tombé pour la première fois dans ce championnat. Et c’est à Marmande, on en est fier !

Le Répubicain de Marmande
02-11-2015