Equipe I : SH - US Orthez

Victoire, mais .... SH 19-12 USO

Hendaye passe dans la douleur
HENDAYE - ORTHEZ Hendaye remporte un choc des leaders décevant et brouillon
Hendaye 19
Orthez 12
LIEU Hendaye (stade Ondarraitz) SPECTATEURS 1000 ARBITRE M.Vitrac (Midi-Pyrénées) MI-TEMPS 8-9.
HENDAYE 2 essais de Jaubert (12e), Duboscq(43e), 3 pénalités (28e, 55e, 64e), de Bainçonau.
L’équipe Bainçonau - Duboscq, Jaubert,Gaillardet, Discazeaux - (o) Jimenez, (m)Laurent- F. Ibarburu, Zubizarreta (cap), Sallenave- Vial, Delmas - Bessou,
S. Ibarburu, Larribe.
Entrés en jeu : Berho, Ezpeleta, Dudicourt, Audap, Labarthe, Sallaber, L.Mondela.

ORTHEZ 3 pénalités Manolé (9e, 36e, 80e),1 drop Séré (18e).
L’équipe Manolé - Lagouardette, Castagnet,Souverbie, Jérémy Soriano - (o) Sré, (m) Cruzalebes (cap) - Bielsa, Saint-Martin, Elissalde - Lafon, Erremundeguy - Martinez, Prieto, Lagrenet.
Entrés en jeu : Cuyolla, Holharan, Mousques, Lorenzo, Kevin Soriano, Mousques,
Bergeroo, Ebel.
Carton jaune Lagrenet (20e).

Supporters basques et béarnais s’étaient déplacés nombreux pour assister à un grand match entre les deux premiers de la poule. Ils sont repartis bien marris après avoir assisté à une bouillie de rugby. Le plus pauvre match vu à Hendaye ces derniers
temps. Jeu au sol, mêlée et même jeu déployé se déroulaient dans une pagaille même pas joyeuse, pimentée de quelques marrons pas de circonstance, prouvant
simplement que les acteurs, comme l’arbitre, étaient dans un jour sans.
Hendaye l’emportait sans avoir dominé son sujet, mais avec le mérite d’avoir inscrit deux essais, signe sans doute d’excellentes intentions. Intentions seulement.
Les buteurs se répondent Portés par une foule de jeunes supporters, les visiteurs ne savaient pas profiter de la tonicité de leur pack pour mettre le feu au lac, et semblaient
repartir avec ce qu’ils étaient venus chercher : le point de bonus défensif, acquis à la toute dernière seconde par une pénalité de leur arrière Dorin Manolé.
Une sanction mal vécue par les Hendayais, qui ne doivent finalement s’en prendre qu’à eux-mêmes. Hors du coup en première période, les avants blancs se reprenaient
après la pause, avant de tomber dans l’indiscipline générale, les Orthéziens ayant vaillamment donné le « la » en la matière. Les buteurs faisaient donc les vedettes du second acte, et au rapport occasions/réussite, Bainçonau prit le meilleur sur
Manolé.
Au sortir des vestiaires, les avants frontaliers pestaient contre le désordre
général, notamment dans le jeu au sol. L’entraîneur Daniel Larrechea,
heureux de la victoire, faisait entendre la voix de la sagesse à la fin :
« pas de vidéo mardi, c’est pas la peine de revoir ça ». Reste à espérer
que le derby de samedi soit plus enthousiasmant.

François Trasbot
S-O du 05.10.2015

RÉACTION

Remi Gaillardet Trois-quarts centre d’Hendaye
« Nous n’avons pas eu de bons ballons d’attaque, le jeu au sol a été mauvais, et les balles ne sont pas sorties assez vite. Cela dit, nous prenons quatre points, c’est
bon avant de défier Saint-Jean-de-Luz samedi prochain (16 h 30).
Trois matchs, autant de victoires, c’est plutôt bon signe pour ce début de saison.