Equipe I : CAL - SH

Au bout du suspens CAL 22 - 23 SH

LANNEMEZAN - HENDAYE Le Stade est passé devant dans les dernières secondes
Lannemezan 22
Hendaye 23
Lieu : Lannemezan ARBITRE M.Couyoupetrou (Béarn).
LANNEMEZAN 3 essaisPradaud (2e), Dubarry (33e), Laran (76e) ; 1 pénalité (18e) et 2 transfomations Dubarry (33e, 76e).
L’équipe : Sabinotto - Carbo, B.Viau (Laffitte18e), Rossignol, Laran - (o) Dubarry, (m) Cayrolle - Péré, G._Viau, (Ethève 43e, puis Viau 70e), Plo (Ferras 60e) - Dasté (Piques 63e), Piques (Trotta 42e) - Pradaud (Bouin 41e), Pujo (cap.) (Azpiroz 52e), Gabarre (Pradaud 63e, puis Gabarre 72e).
Exclusions temporaires : Pradaud (12e), Pique (39e).
HENDAYE 2 essais Bessou (47e), Sallaber (71e) ; 2 pénalités Bainçonau (8e, 40e) ; 2
transformations Mondela (47e), Bainçonau (71e), 1 drop de Jimenez (79e).
L’équipe : Chaudière - Duboscq, L.Mondela, Azpeitia, Sallaber (Danjou 36e puis Sallaber 42e) - (o) A.Mondela (Gimenez 52e), (m) Bainçonau - Labarthe (Le Calvez 42e), Audap, Sallenave, Zubizarreta (cap., Delmas 32e), Vial (Zubizarreta 56e) - Bessou (Hiriart 42e), Ibarburu (Ezpeleta 63e), Larribe (Dudicourt 42e).

Dans cette rencontre à suspens, conclue par la victoire sur le fil des Hendayais,
les choses avaient plutôt mal commencé pour le Stade, qui encaissait un premier essai dès la 2e minute par Pradaud. Le pilier lannemezanais filait derrière la ligne, à la
suite d’une touche et d’un ballon porté.
Pire, à la 33e, profitant de la règle de l’avantage sur un en-avant commis par un Hendayais, Dubarry ramassait un ballon dans les 30 mètres et marquait au pied des
poteaux. Les Pyrénéens dominaientleur sujet, imposant leur jeu dans l’axe, en conquête et prenant le dessus sur les ballons portés et au sol.
Jusqu’à la pause, les Hendayais subissaient au ras et dans le petit périmètre et la mi-temps arrivait sur le score de 17-6 pour Lannemezan.
D’un drop victorieux  : La seconde période était tout autre. Petit à petit, les Hendayais mettent la main sur le ballon et sur le match, réduisant les joueurs du plateau à l’ingrat travail de défense, où ils sont moins efficaces. Ce qui était la force
du pack du CAL devient sa faiblesse. C’est sur un ballon porté consécutif à une pénaltouche, qui se désaxe à deux reprises, que les Basques inscrivaient leur premier essai : 17-13 (47e). À la 67e, les Hendayais enclenchaient un maul dans les 22 du CAL. Bainçonau se faisait la malle petit côté et Sallaber marquait entre les
poteaux : 20-17 pour Hendaye.
Le camp de Lannemezan reprenait espoir quand Laran s’intercalait dans la ligne et marquait entre les poteaux : 22-20 pour le CAL, à la 75e. Mais c’était sans compter sur Jimenez qui, de ses 30 mètres, alignait un drop et scellait la victoire d’Hendaye.
Alain Maillé

VESTIAIRE
Grégory Delmas (Deuxième ligne de Hendaye)
« On ne s’attendait pas à cette victoire, bien que nous espérions faire un résultat à Lannemezan. Gagner on l’espérait mais on se serait bien contenté d’un bonus défensif. C’est un plus pour la suite de la compétition qui risque d’être très serrée.