Equipe II : SH - RC Montauban

5 essais et un très bon résultat SH 36 - 13 RC Montauban

Les entraîneurs craignaient ce premier match. Devant la cascade de blessés et d’indisponibles, l’affaire ne se présentait pas sous les meilleurs hospices.
Au final, nous avons eu une victoire avec bonus et un score assez flatteur de 36 à 13.

Le match a commencé avec 20 minutes de retard, nos invités s’étant perdus sur le chemin entre leur restaurant et Ondarraitz. Peut-être ont-ils voulu tout simplement profiter du beau temps et de la promenade du Boulevard de la mer. Pilotés in fine par des supporters locaux, ils sont quand même arrivés à bon port.
C’est enfin le coup d’envoi et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Xuriak ont du mal à rentrer dans le match. En avant, ballon rendu au pied, fautes au sol ... Les visiteurs veulent en profiter et tentent une première pénalité de 50 mètres, heureusement sans succès. Les Xuriak commencent à attaquer mais les passes sont aléatoires. Montauban se met à la faute mais Daniel Ugarte rate la cible.
Les Xuriak commencent enfin à mettre du rythme et une nouvelle pénalité permet à Ugarte d’ouvrir le score à la 12e (3-0). Cet avantage est de courte durée et Montauban égalise suite à un placage haut (15e 3-3). Enfin à la 24e, Saint Martin trouve le passage pour un bel essai transformé par Ugarte (10-3).
Après une nouvelle pénalité de Tartini (10-6), les Xuriak prennent le pas sur les visiteurs et juste avant la mi-temps, Bastien Audap négocie bien un côté fermé et donne à Daniel Ugarte qui marque un essai en moyenne position qu’il transforme lui-même.
La mi-temps est sifflée sur le score de 17-6.
La deuxième mi-temps commence avec des visiteurs requinqués et alors que les Xuriak jouent avec le vent, ils sont incapables de sortir de leur camp mais défendent très bien et gardent leur ligne inviolée.
Il faut attendre la 63e pour que les Xuriak arrivent dans le camp adverse. Il bénéficient d’une pénalité pour un placage haut. La pénaltouche est tentée mais le ballon perdu est dégagé par les visiteurs. Sur la relance, les Xuriak jouent très bien le coup au large et Laurent Palacios marque un bel essai en coin (22-6).
Les Xuriak dominent maintenant assez largement et c’est cette fois Nicolas Bordes qui marque un essai qu’il transforme lui-même.(70e 29-6).
Les visiteurs montrent alors qu’eux aussi savent se passer le ballon même si le match devient beaucoup plus brouillon et vont marquer un essai transformé entre les poteaux (74e 29-13).
Enfin pour terminer, c’est Xavier Bejot qui va planter un dernier essai transformé par Nicolas Bordes (80e 36-13).
Ce soir, les deux équipes du Stade sont premières. Félicitations à tous.