16e Retour Hendaye-Hagetmau

Que ce fut dur ! SH 26-24 Hagetmau

Hendaye de haute lutte
HENDAYE - HAGETMAU Les Xuriak se qualifient au bout du suspense

Hendaye 26
Hagetmau 24
LIEU Hendaye (stade Ondarraitz). SPECTATEURS 1 400. ARBITRE M. Albert (Midi-
Pyrénées). MI-TEMPS 13-17.
HENDAYE 2 essais de Ludovic Mondela (37e), Azpeitia (53e), 2 transformations et 4 pénalités (18e, 23e, 41e, 64e) de Bainçonau.
L’équipe : Bainçonau – Sallaber, Azpeitia, Ludovic Mondela, Discazeaux – (o) Antton
Mondela, (m) Laurent – Legenèbre, Zubizarreta (cap), Sallenave – Puleoto, Vial –
Hiriart, Ibarburu, Larribe.
Entrés en jeu : Berho, Bessou, Delmas, Labéguerie, Audap, Jaubert, Danjou.
Carton blanc : Delmas (45e).
HAGETMAU 3 essais de Loubery (21e), Kafoa (28e), N’Dombi (73e), 3 transformations
et 1 pénalité (6e) de Martine.
L’équipe : Martine - Dane, Vergne, Dupouy, Monier - (o) Petit, (m) Beuste - Loubery, Martin, Gachard - Durand, Smith - Marchenay, Lesburgueres, Kafoa.
Entrés en jeu : Castagnet, Bessière, Momas, Brissaud, Souarn, Gardesse,
N’Dombi.
Carton blanc : Durand (34e)
À Hagetmau, on est des gens de parole. Les joueurs avaient juré de se racheter après un match aller un peu loupé, ils sont tombés de peu, sur la pelouse d’Hendaye. Et surtout les Landais ont maintenu la pression jusqu’à la dernière seconde, poussant
le suspense à son paroxysme et les supporters hendayais dans l’angoisse.
Sans être géniaux, mais en s’appuyant sur les fondamentaux comme la défense, ils avaient déjà puni la fébrilité et la maladresse des locaux en première période, avec
deux essais opportunistes (l’un casquette même). Hendaye menait le bal, mais confondait vitesse et précipitation.
Une énorme « soufflante » de Yannick Lamour à la pause (audible depuis Fontarabie), remit les Xuriak sur les rails, qui s’en tirèrent grâce à la botte de Bainçonau. L’erreur des visiteurs fut sans doute un péché d’orgueil lorsqu’ils choisirent la pénaltouche sur plusieurs pénalités bien placées.
Tout cela mis bout à bout déboucha sur un match vivant, engagé, agrémenté de quelques politesses entre avants. L’arbitre préféra sermonner à plusieurs reprises les deux capitaines plutôt que de sortir les cartons quand la boîte à gifles vint à
s’ouvrir. Au fil des minutes, les spectateurs se prirent au jeu de cette comédie dramatique, et à la fin, tout le monde applaudit très fort les Hendayais qui riaient et les Chalossais qui pleuraient. Un vrai match de phase finale, auquel il ne manquait aucune imperfection pour qu’il soit délicieux.
François Trasbot
S-O du 04-05-15
VESTIAIRES
Daniel Larrechea (Entraîneur d’Hendaye)
"Ce fut vraiment très difficile, car nous sommes tombés sur une excellente équipe, opportuniste de surcroît. Nous sommes vainqueurs dans la difficulté, c’est très positif."