Juniors réception Entente Vallée d’Ossau

Le leader est tombé ! SH 13 - 12 Vallée Ossau

Le leader incontesté de la poule est venu à Urrugne, peut-être un peu trop sûr de sa force et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est tombé sur un os.
Et pourtant le match a vraiment mal commencé pour les Xuriak qui encaissent deux essais dont un transformé dans les dix premières minutes. Les joueurs du Stade regardent jouer les visiteurs et ces derniers alternent un jeu entre avants et trois-quarts bien léché et efficace.
Les visiteurs forts d’une avance de 12 points ont cru que l’après-midi allait être de tout repos. Mais voilà, sur un dégagement contré par Edouard Morin, ce dernier interceptait le ballon et filait à l’essai réduisant le score, mais surtout montrant le chemin à suivre. A partir de ce moment, les Xuriak vont faire jeu égal avec leurs adversaires et prendre confiance petit à petit.
La mi-temps est sifflée sur le score de 12-5 pour les visiteurs.
La seconde mi-temps va voir une montée en puissance de notre équipe qui prend le jeu à son compte et qui commence à croire à ses chances négligeant même de prendre les points au pied pour aller défier l’adversaire sur une pénaltouche. Et après plusieurs tentatives, l’équipe était récompensée par un essai en coin de Jérémy Domingues. A 10-12, il reste quelques minutes et les Hendayais continuent le forcing qui permettra d’obtenir la pénalité de la gagne par Edouard Morin.
Félicitations à toute l’équipe qui a montré qu’elle avait un potentiel supérieur à son classement actuel.


Match contre Entente ARUDY / LARUNS. Réception du leader invaincu de la poule. L’équipe s’est peut être mis un peu trop de pression avant le match. Menée 12 à 0 après 10 minutes de jeu et une première mi-temps catastrophique, l’équipe a montré une belle réaction d’orgueil pour aller arracher la victoire sur une ultime pénalité à 3 minutes de la fin de la partie qui s’est soldée par 13 à 12. Bravo à tous les joueurs, mais samedi déplacement tout aussi important chez nos voisins de la Nivelle.
Gérard San Martin