Equipe I : réception de St Médard

Avec le bonus offensif SH 25 - 13 St Médard

Leader d’attaque
HENDAYE - SAINT-MÉDARD-EN-JALLES
Les Hendayais ont inscrit quatre essais
Hendaye 25 Saint-Médard-en-Jalles 13

LIEU Hendaye (stade Ondarraitz). SPECTATEURS 900 environ. ARBITRE M. Salazar (Armagnac Bigorre). MI-TEMPS 7-6.

HENDAYE : 1 pénalité de Bainconau (48e) ; 4 essais de Jimenez (23e), Gaillardet (44e), Discazeaux (53e) et Dudicourt (62e) ; 1 transformation de Bainconau (23e).
L’équipe : Bainçonau – Sallaber, Azpeitia,Gaillardet, Discazeaux – (o) Jimenez, (m) Laurent – Zubizarreta, Labarthe, Sallenave – Vial, Delmas – Bessou, Berho, Dudicourt.
Entrés en jeu : Cazet, Hiriart, Pueloto, Lagenebre, Nieucel,Danjou, Chaudière.

SAINT MÉDARD EN JALLES : 2 pénalités de Bares (9e, 18e) ; 1 essai de Malet (67e) ; 1 transformation de Bares (67e).
L’équipe : Abbad – Lohore, Bretou, Flanda, Bares – (o) Mouhoubi, (m) Ospital – Amoussou, Doumbia, Pendax – Jackson, Hierso – Baysse, Golhodes, Poupeau. Entrés en jeu : Brooks, Weber Mafu, Malet, Abid, Geneste, Laborde, Sore.
Cartons jaunes : Brooks (antijeu, 47e) et Abid (antijeu, 76e).

Le Stade Hendayais et sa ligne de trois quarts ont fait mentir la formule
« le rugby commence devant ». S’il s’agissait d’une vérité établie, il n’aurait jamais décroché le bonus offensif comme ce fut le cas.
Avec la moitié de ses ballons perdus en touche, un tiers sur leurs mêlées, les Hendayais ont souffert devant face à des Girondins auteurs d’un cent pour cent sur leurs lancers. C’était sans compter sur la bande à Bainçonau. Le feu follet de
l’arrière-garde du Stade a relancé la moindre miette. Et ce, dès la première minute. 80 mètres plus loin, l’action s’arrêta en touche et résonna comme un avertissement. Sûr
de sa force St Médard prit cependant les devants sur deux pénalités consécutives à vingt minutes de domination (9e, 18e). La première flèche du Stade vint de Jimenez. Le demi d’ouverture déchira la défense d’une feinte de passe (23e). L’essai permettait à Hendaye de tourner devant à la pause après avoir joué face au vent. Le centre Gaillardet fustigeait la défense d’un retour intérieur et pointait en-but après une
course de 25 mètres dès l’entame du second acte (44e). L’ailier Discazeaux marquait le troisième essai (53e), suivi par le pilier Dudicourt (62e). Deux réalisations pour autant d’action d’envergure. Saint Médard en Jalles réduisait l’écart sur un essai d’avant (67e), mais cela n’empêchait pas Hendaye de prendre les cinq points et de devenir seul leader du classement après 12 journées.
Marc Dufreche

LA DÉCLA : Jérôme Bainçonau
Arrière d’Hendaye
« Jouer après les ballons de récupérations est notre point fort. Derrière on est tous très beach rugby ou rugby à 7. On s’entend très bien et on s’amuse beaucoup. Le bonus n’était pas l’objectif principal, mais on en avait parlé dans la semaine. Ça met un coup au moral à notre adversaire.