Equipe I Fleurance - Hendaye

Un très bon résultat Fleurance 17-20 SH

C’est après une minute de silence émouvante en l’honneur de Fabien Lhospital (frère de Jérôme) disparu dernièrement que l’arbitre libérait les deux équipes. Dans les premières minutes on a vite senti que cette équipe d’Hendaye allait être très fringante. Sur un ballon perdu en route, Hendaye joue au pied et se rapproche de la ligne Fleurantine. Barada replié récupère le cuir et tente de repartir à la main. Mauvaise pioche car il est sanctionné : mêlée, faute et bien lancé Bessou en force va aplatir. Fleurance réagit timidement par une pénalité de Dupouy(13e) car dans la foulée Hendaye continue d’emballer le match. Sur une pénalité rapidement jouée à la main par l’homme du match, l’ouvreur Bainconau, Sallaber poursuit l’action. S’en suit un point de fixation, puis une relance grand coté avec à la baguette Bainconau qui d’un petit coup de pied astucieux lui permet d’être à la tombée et de marquer avec l’aide du poteau.

Hendaye est euphorique et l’ASF pris de vitesse. Dupouy rajoutera bien 6 points sur pénalité mais son vis à vis en fera autant en profitant de quelques décisions contestées par les locaux.

A ce jeu-là Fleurance accuse un retard de 11 points à la pause. Au retour des vestiaires les intentions de jeu vont devenir Fleurantine et cette fois Hendaye va devoir faire face défensivement. Fleurance joue tous les ballons et progresse sur les impacts. Hendaye résiste, se retrouve à 14 même et l’ASF va enfoncer le clou.

Après plusieurs pénaltouches c’est le pilier Joya qui est enfin propulsé derrière la ligne d’essai(55e). Fleurance est complètement dans son match cette fois et avec une nouvelle pénalité de Dupouy l’ASF revient à 3 points de Hendaye.

A moins d’un quart d’heure de la fin le coup est plus que jouable d’autant que maintenant Hendaye déjoue et fait plutôt dans le « gagne-temps ».

Les cinq dernières minutes sont indécises et au bout du suspens Hendaye ne cédera plus et Fleurance s’incline avec la seule consolation du bonus défensif : avec une meilleure entame les troupes de Decotte pouvaient aspirer à la victoire. dommage.
Fleurance 17 - hendaye 20

MT : 20-9. Arbitre : M. Albert Benoit (Midi-Pyrénées).

Pour Hendaye : 2 E Bessou(6e) et Bainconau(15e) ; 2 T (6e et 15e) et 2 P (32e et 38e) Bainconau.

Pour Fleurance : 1 E Joya(55e) ; 4 P (13e, 29e, 40e et 68e) Dupouy.

Cartons jaunes : Morisson(36e) et Rouch(74e).

Fleurance : Chiari, Abadie, Joya, Murray, Berzi(cap), Lesage, N’Tazambi, Loubet, Pitoux(m), Dupouy(o), Morisson, Lafforgue, Barada, Naitagotago, Arbones. Remplaçants : Marconato, Pagoaga, Pitton, Moulié, Vogel, Rouch, Thémines.

Hendaye : Dudicourt, Berho, Bessou, Delmas, Vial, Sallenave, Labarthe, Zubizarreta(cap), Laurent(m), Bainconau(o), Discazeaux, Azpeitia, Mondela, Sallaber, Chaudière. Remplaçants : Cazet, Hiriart, Dejean, Lagenebre, Labeguerie, Gaillardet, Jiménez.

Carton blanc : Vial(45e)

La Dépêche du Midi 15-12-2014