Equipe I Hendaye - Lourdes

ENORME SH 36 - 0 FCL

HENDAYE - LOURDES Le Stade n’a fait qu’une bouchée de son adversaire, hier.

LIEU Hendaye (stade Ondarraitz). ARBITRE M. Desbets (Midi-Pyrénées).
MI-TEMPS 15-0.
HENDAYE 3 essais de Sallaber (62e, 82e) et Bainçonau (70e) ;
3 transformations de Bainçonau(62e, 70e, 82e) ;
5 pénalités de Baiçonau (8e,10e, 14e, 23e, 31e, 40e)
L’équipe : Bainçonau – Sallaber, L. Mondela,Gaillardet, Danjou – (o) Jimenez,
(m) Laurent– Audap, Lagenebre, Sallenave – Dejean, Delmas– B. Hiriart, Cazet, Larribe.
Entrés en jeu : Labarthe, Bessou, Ibarburu, Pueloto, Chaudière,
Azpeitia, Labeguerie.
Cartons blancs : Bainçonau (47e), Larribe (66e)
LOURDES
L’équipe : Arhan – Aguillon, A. Pays, Montoro,Preux – (o) Bunes, (m) Dulac –
B. Pays, Cassou,Abadie – Dupont, Igau – Reyes, Tilhac, Granja.
Entrés en jeu : Anel, Irigoyen, Venes, Boyer, Rojo,Manterola, Segura.
Carton blanc : Abadie (18e), B. Pays (37e)

Qu’il fut long ce dernier cent mètres de Sallaber à la 82e minute. Au bout
de la course, les cuisses de l’ailier hendayais saturaient d’acide lactique.
Heureusement, la ligne était là, sous ses yeux. Il s’écroulait dans l’enbut.
Hendaye l’emportait 36-0 avec le bonus offensif face à des Lourdais
déboussolés.
La rencontre avait pourtant commencé par une domination des Bigourdans.
Mais les buteurs lourdais échouaient sur les deux premières pénalités (1re et 5e). Ils venaient de laisser passer leur chance. Sur le renvoi aux 22 mètres, Hendaye obtenait
une pénalité aux 50. L’arrière Bainçonau trouvait la touche à 5 mètres de la ligne. Sur la pénaltouche,
Lourdes écroulait le ballon porté et Bainçonau passait sa première pénalité (3-0). À la réception ducoup d’envoi, les Hendayais récupéraient le ballon, remontaient le terrain
et l’arbitre sifflait une nouvelle pénalité aux 22 face aux poteaux.
Une formalité pour Bainçonau (6-0), qui visait juste à trois autres reprises lors d’une première période où il ne manqua finalement que des essais.
Les trois essais en 2e mi-temps Paradoxalement, c’est lors de la deuxième, à l’avantage des Lourdais en termes de possession de balle, qu’Hendaye va marquer ses trois essais. Sallaber ouvrait le compteur à la 62e. L’ailier profitait du décalage
créé par la passe sur un pas de son pilier Larribe. Dix minutes plus tard,
Bainçonau profitait d’un nouveau renversement gagnant pour se faufiler
entre deux défenseurs et marquer entre les poteaux. Il restait dix
minutes. Hendaye n’était plus qu’à un essai du bonus mais Lourdes
confisquait le ballon. Jusqu’à l’interception et la folle course de Sallaber.

Marc Dufreche
Sud-Ouest 27-oct

Daniel Larrechea Entraîneur Hendaye
« C’est une grande satisfaction de gagner avec un bonus qui nous
avait échappé sur deux autres matchs. Ce sont cinq points mérités
vu notre production et notre volonté de jouer. Il est juste dommage
qu’on ne marque pas plus vite. On doit marquer deux fois avant la mitemps
en se montrant plus réaliste