Hendaye - Riscle 16-09-12

Hendaye 41 - Riscle 28

JPEG - 166.9 ko

Il ne fallait pas que le Stade prenne de RISCLE et c’est ce qui a été fait. L’adversaire du jour méritait le respect et il est vrai qu’il a posé un certain nombre de problèmes aux xuriak.
L’engouement, le soleil, le public ont permis aux blancs de mettre en place de très belles actions collectives ce qui a permis au nombreux public de se régaler.
Dès la 4èmminute une attaque des blancs lui permettait d’avoir une pénalité jouée rapidement par Zubizaretta qui remonte 40 mètres. Le ton est donné et les hendayais vont relancer tous les ballons. Sur l’un d’eux, Xabi Indaburu se fait prendre et se fait pénaliser pour avoir garder la balle au sol. Ce sera la seule pénalité non convertie par Bortolussi qui ensuite fera un 100 pour cent. Sur la relance, les xuriaks remontent tout le terrain et Yachvili conclue par un essai en coin qu’il transforme dans la foulée. Bortolussi réduit le score des 30mètres sur une faute des trois quarts hendayais. Le tempo ne baisse pas et sur un départ de la troisième ligne, SOM et Zubizaretta progressent pour obtenir une pénalité transformée par Yachvili. Sur le renvoi, les avants blancs échappent le ballon mais sur la mêlée qui suit, le 9 de Riscle se fait contrer et Yachvili va marquer son second essai de l’après-midi auquel il rajoute la transformation. A ce moment du match, on sent bien que le Stade à la main sur le match et que les bleus de Riscle, bien que ne fermant jamais le jeu, se reposent sur leur buteur pour essayer de limiter la casse (32e) . Sur un dégagement hasardeux des bleus, Beaucoueste récupère le ballon, tape par dessus le premier rideau, récupère et sert Peio Som à l’intérieur qui délivre un caviar à Lavigne pour un essai entre les poteaux, ce qui avec la transformation de Yachvili porte le score à 24-6. A la 35e et à la 38e, le canonier bleu passe 6 points supplémentaires portant le score à 24-12 à la mi-temps. La seconde mi-temps sera malheureusement interrompue pendant une bonne demi-heure suite à la blessure du numéro 4 bleu Dufau. Lorsque le jeu reprend, on sent bien que des deux côtés la coupure aura été néfaste. Les hendayais marqueront encore deux essais par Gabory et Garayar suite à de très belles actions menées avec des enchaînements entre avants et trois quarts. Pour sa part Bertolussi, encore lui, terminera en marquant un essai plein d’envie au ras de son paquet. En résumé, le Stade a pris le bonus offensif mais devra confirmer dimanche prochain à Ondarraitz contre Lombez Samatan qui proposera, c’est certain, une opposition beaucoup plus coriace.