Le mot du Président

Il va falloir le soutien
de tous

JPEG - 42.4 ko

En fin de saison dernière, le Stade a gagné le droit de jouer au plus haut niveau amateur avec une montée en F1. Les dirigeants avec le soutien de la mairie, ont accepté de relever le défi, conscients cependant que le chalenge serait difficile voire très difficile sur de nombreux plans.
En premier lieu, sur le plan sportif : le passage en catégorie A (mêmes règles que pour les professionnels), nécessitait de se renforcer devant pour pouvoir luter en mêlée (poussée illimitée) et avoir une conquête capable de rivaliser avec les adversaires. Il fallait aussi pallier aux arrêts et départs de joueurs clés. Enfin l’effectif limité des trois quarts, imposait un recrutement ciblé afin d’introduire une saine émulation en autorisant les entraineurs à pouvoir faire tourner l’effectif dans une compétition très exigeante physiquement.
En second lieu, sur le plan budgétaire : Les contraintes de la fédérale 1 sont importantes. Le coût des licences (même si on nous annonce une baisse), les frais d’arbitrage (3 arbitres venant de plus loin), les coûts de déplacement (même si des poules assez régionales ont été mises en place), et enfin les défraiements supplémentaires des joueurs que nous devons recruter. L’estimation minimale nécessaire d’augmentation du budget a été chiffrée à 100 000 euros ce qui oblige à solliciter nos partenaires et à en trouver de nouveaux.
N’oublions pas que, à partir de cette saison, les clubs de fédérale 1 n’auront plus de réserve mais une équipe Espoirs. Alors que les équipes réserves avaient un championnat identique à celui de l’équipe 1, dans la nouvelle formule, le championnat des deux équipes sera déconnecté et génèrera des frais de déplacement supplémentaires. Heureusement, les poules dans une première phase seront des poules de 6 très locales, mais la deuxième partie de saison (poules de play Off pour les 3 premiers et de play Down pour les 3 derniers) risquent d’engendrer des déplacements plus importants.
Comme on peut s’en rendre compte, les défis à relever sont nombreux et complexes et avant tout, notre groupe qui, ayant terminé très tard sa saison dernière, a repris l’entrainement seulement fin juillet, devra se mettre rapidement au niveau afin de ne pas hypothéquer sa saison et réussir son pari du maintien.
Le Stade aura besoin du soutien de tous.
Nous comptons sur vous et espérons que vous aurez l’occasion de voir de belles affiches et de beaux matchs à Ondarraitz.
Bonne saison à tous.
Aupa Xuriak.