Equipe I Hendaye - SAM (amical)

SH 7 - Mauléon 8

Pour ce premier match du Stade en fédérale 1, les tribunes d’Ondarraitz étaient copieusement remplies et les supporteurs avaient hâte de voir leur équipe avec les nouvelles recrues. Malheureusement, outre le fait que les nouveaux n’ont pas pu être tous alignés pour cause de blessures légères ou de non qualification temporaire, le temps pluvieux n’a pas permis aux deux équipes de produire un jeu très spectaculaire.
L’équipe de Mauléon a fait preuve de ses qualités habituelles mais a profité du fait que c’était un match amical et que l’arbitre (très bon) n’a pas voulu trop sanctionner les fautes à répétition de ces derniers.
D’entrée de jeu, les Xuriak ont envoyé du jeu et Xantxo Istéque a déchiré à plusieurs reprises la défense mauléonnaise et marqué un essai très volontaire en début de match qu’il a transformé lui-même. Nous avons pu aussi admirer à plusieurs reprises la vitesse de Rémi Gaillardet obligeant les rouges et blancs à des sauvetages in extremis. Les hendayais ont dominé franchement, jouant un maximum de ballons en délaissant les pénalités souvent bien placées qui leur auraient permis de meubler le score.
La mi-temps sera sifflée sur le score de 7-0.
La seconde mi-temps sera jouée sous une pluie incessante qui provoquera beaucoup de fautes de main. Les deux équipes ont fait de nombreux changements et font tourner leur effectif.
Alors que les Xuriak essaient toujours d’attaquer, les mauléonnais récupèrent un ballon perdu et font donner leurs avants qui arrivent à marquer un essai en force.
SH 7 - Mauléon 5
Le jeu devient très décousu, et alors que les Xuriak essaient de jouer tous les ballons, les rouges tentent les pénalités. C’est ainsi qu’à deux minutes de la fin, le buteur du SAM donne la victoire à son équipe.
La fin du match est sifflée sur le score de 8-7 pour Mauléon.

Les deux équipes ont encore quinze jours pour se préparer avant le début du championnat, mais les supporteurs ont quand même vu des choses intéressantes permettant de croire en un bel avenir.