Equipe I Lombez - Hendaye

Lombez 25 - 16 Hendaye

Aller chez le leader n’est jamais une sinécure. Les hendayais le savaient et s’étaient préparés en conséquence mais cela n’aura pas suffit. Et pourtant l’engagement a été total des deux côtés dans un respect mutuel qu’il est toujours bon de signaler. Nous pouvons regretter simplement que pour la beauté du match, ce dernier ne se soit pas déroulé sur un terrain un peu moins boueux. Au terme de cette rencontre, les Xuriak pouvaient être légitimement déçus de ne pas ramener le point de bonus défensif qu’ils avaient amplement mérité mais tout le monde était unanime pour reconnaitre la supériorité des locaux par une meilleure efficacité du paquet d’avant (deux essai sur maul porté) et un jeu au pied beaucoup plus performant dès la rentrée de Suderie.
Dès les premières minutes, Dylan, le canonnier local, convertissait une pénalité suite à un en avant blanc repris en position de hors jeu par un autre blanc.
LSC 3 SH 0
Les Xuriak repartent au combat et progressent par les avant mettant les locaux à la faute. Le Gall remet les deux équipes à égalité.
LSC 3 SH 3
Les deux équipes s’engagent sans compter et les défenses sont terribles montant très vite sur le porteur du ballon. Sur un regroupement, la défense des Xuriak est sifflée hors jeu et Lombez tape une première pénal-touche. Suite à une belle prise de balle le maul progressant rouge avance et les blancs se font sanctionner. Le LSC retape en touche et sur le deuxième maul progressant, les avants locaux, super efficaces, vont marquer le premier essai de la partie.
LSC 8 SH 3
Les blancs, qui le sont de moins en moins, repartent à l’attaque et sur un coup de pied à suivre de Lhande, ce dernier est pris à retardement. De 40 m à droite, la pénalité de Le Gall passe juste sous la barre transversale.
Sur le renvoi aux 22, les Xuriaks continuent à mettre la pression et obtienne une bonne touche dans les 22. Une belle combinaison permet à Labarthe de partir dans le fermer, mais ce dernier prend l’option de taper à suivre pour lui-même plutôt que de conserver le ballon.
Le jeu est très équilibré et va d’un camp à l’autre chaque équipe essayant de progresser au mieux dans ces conditions difficiles. Sur une progression du pack hendayais, les rouges se font pénaliser et Le Gall passe la pénalité.
LSC 8 SH 6
Les hendayais y croient, continuent de mettre la pression et sur une sortie de mêlée rouge, l’ouvreur local Dylan a du mal à contrôler le ballon avant de taper, ce qui laisse le temps à Lonca de monter et de le contrer. Le ballon poussé d’abord au pied est ensuite ramassé par Lonca pour un essai entre les poteaux transformé par Le Gall ce qui permet au Stade de virer en tête à la pause.
LSC 8 SH 13
La deuxième mi-temps démarre avec des avants locaux vexés d’être menés sur leur terrain et décidés à remettre les choses au point. Malgré les conditions défavorables, ces derniers montrent tout leur savoir faire et leur organisation et vont finir par franchir une nouvelle fois la ligne d’essai. Dylan transforme.
LSC 15 SH 13
Les deux équipes continuent à essayer de jouer mais la bonne volonté n’est pas toujours suffisante pour maîtriser la savonnette qui sert de ballon. Sur décision de l’arbitre, afin de ne pas prendre de risque vu l’état du terrain, toutes les mêlées sont simulées. Les hendayais se mettent à nouveau à la faute et Dylan, imperturbable, sanctionne.
LSC 18 SH 13
A leur tour les avants hendayais vont mettre à mal le pack rouge et sur un maul vont le faire reculer de 30 m. L’arbitre pénalise les locaux pour être entrés de côté dans le regroupement et Le Gall des 22 en coin passe 3 points ramenant son équipe à nouveau à 2 petits points.
LSC 18 SH 16
La fatigue se fait sentir et chaque équipe essaie de provoquer la faute par un jeu au pied pas toujours opportun et sur l’un d’eux un blanc se fait contrer et les hendayais sont sauvés par le retour de Beaucoueste qui doit cependant concéder une mêlée à 5. Sur cette mêlée, les avants rouges vont à nouveau montrer leur maîtrise et marquer un troisième essai transformé qui sort Hendaye du bonus défensif.
LSC 25 SH 16
Les Xuriak lance leur dernières forces dans la bataille et obtiennent une pénalité aux 30 m. Julien Le Gall a le bonus défensif au bout du pied mais malheureusement le ballon s’écrase contre le poteau et l’arbitre siffle la fin du match.