Hendaye 1 contre Hasparren 1

Victoire 17-9 Difficile mais victoire....

Au coin du bois….
HENDAYE HASPARREN  : Victoire poussive des Xuriak. Hasparren se dit spolié du bonus et perd Xan Wagner-Ballon
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17
Hasparren . . . . . . . . . . . . . . .... . . .9

Lieu : Hendaye (stade Ondarraitz). Spectateurs  : 500 environ. Arbitre  : M. Vasseur (Nouvelle Aquitaine). Mi-temps : 11-9.
Hendaye : 1 essai de Danjou (40e), 4 pénalités de Jimenez (2e, 21e, 62e, 80e).
L’équipe : J.-M. Alcalde – Bainçonau, Azpei- tia, Montoro, Gomez – (o) Jimenez, (m) B. Alcalde – Carricaburu, Zubizarreta (cap), Labéguerie – Fontaine, Vial – Hiriart, Andoni Taillebres, Larribe. Entrés en jeu : Danjou, Albistur, Dedouit, Xarles Taillebres, Ibarburu, Gil, Larre. Carton blanc : B. Acalde (15e). Carton jaune : Fontaine (32e).
Hasparren : 3 pénalités de Orard (9e, 16e, 40e+7).
L’équipe : Orard – Wagner-Ballon, Duhalde, Ipuy, Recalde – (o) Helou, (m) Garbiso – F. Darquy, X. Minjou, Loïnaz – Berhondo, Etchepare – C. Minjo, Juzan (cap), M. Darquy. Entrés en jeu : Jaureguiberry, Bilbao, Broussaingaray, Sarrazin, Ristat, Codet, Etcheberry. Carton jaune : F. Darquy (25e).
Les Haspandars étaient furieux après l’arbitre au coup de sifflet final. Ils hurlaient comme si on les avait détroussés au coin d’un bois. Ils ne protestaient pas contre la victoire poussive d’Hendaye, mais pour la spoliation supposée du point de bonus défensif qu’ils étaient sûrs d’avoir acquis en inscrivant l’essai de la dernière seconde. En fait, M. Vasseur siffla la fin du match, expliquant par le geste qu’il suspectait un contact entre deux Haspandars.
Double entracte
Côté hendayais, on ne roulait pas des mécaniques après cette grise partie, dont le point d’orgue fut …la grave blessure subie aux cervicales par le jeune ailier des visiteurs Xan Wagner-Ballon, mal retombé après avoir plaqué un adversaire. Comme toujours à Ondarraitz, les secours mirent du temps à s’organiser, et l’arbitre dut interrompre le chrono durant sept minutes en première mitemps. On eut droit à un autre entracte après la pause, lorsque le referee entendit vérifier que les joueurs remplacés étaient vraiment blessés.
Dans cette histoire pas très drôle, Hendaye récupère quatre points précieux, sans avoir montré son meilleur visage, tandis qu’Hasparren repart bredouille, frustré après avoir assuré le spectacle avec son jeu au large.
François Trasbot

Ils ont dit :
Benjamin Alcalde DEMI DE MÊLÉE D’HENDAYE
« On prend quatre points et c’est là l’essentiel. Pour le jeu, on n’a peut-être pas mis assez de rapidité à la fin quand ils étaient cuits et cherchaient à gagner du temps. Une leçon à méditer. »
Philipe Feuillade ENTRAÎNEUR D’HASPARREN
« Je regrette que l’arbitrage nous ait spoliés d’un point que nous méritions amplement. Je suis fier de mes gars, ils ont produit du jeu, gardent la tête haute, n’ont pas été récompensés, mais c’est toujours pareil, selon que vous serez puissant ou misérable… »