Peyrehorade1 contre Hendaye1

Près du but, mais....

Hendaye trop court
— 
Peyrehorade-Hendaye : les Xuriak sont tombés contre une équipe plus réaliste
— 
Peyrehorade…………..16
Hendaye………………...10

Lieu : Peyrehorade. Spectateurs : 253. Arbitre : M.Dos Santos. Mi-Temps : 6-3.
Peyreghorade : 1 essai de Bonnet (46°) et 3 pénalités de Casteran (20°, 36°, 42°)
L’équipe : Berraute, Casteran, J.Bourlon, Bonnet, Brana, Pasquier(o), Cibé (m), Cassagne (cap), Darmanthé, A.Duvert, Peyres, Ambassa, Dufau, Bonnemayre, Darrieumerlou, Puis : M.Duvert, Lescoulié, Darricau, Dubois, Sandrez, Gatuing, R.Labescau.
— 
Hendaye : 1 essai de Bainçonau (51°), 1 transformation (51°) et 1 pénalité (35°) de Bainçonau.
L’équipe  : JM.Alcalde, Marc, Montoro, Azpeitia, Bainçonau, Jimenez(o), B.Alcalde (m), Zubizarreta (cap), Carricaburu, Labèguerie, Vial, Fontaine, Hiriart, A.Taillebres, Larribe. Puis : Dédouit, Pouyfaucaon, X.Taillebres, Ibarburu, Larre, Danjou, Gomez. Carton jaune  : B.Alcalde (41°)
Le match : La première mi-temps est plutôt à l’avantage des Basques, avec en point d’orgue une action à la 35° minute, où Alcalde, Labèguerie et le capitaine Zubizarreta se mettent en évidence. Elle sera récompensée par une pénalité qui permet à Bainçonau d’égaliser (Casteran avait ouvert le score sur une pénalité obtenue sur un maul écroulé). Pas pour longtemps car deux minutes plus tard pour un hors-jeu, Casteran redonne l’avantage aux siens. Le break est fait. En début de deuxième, Peyrehorade hausse le ton. La ligne est toute proche mais l’action est stoppée par un placage haut : carton jaune pour Alcalde et trois points de plus pour Casteran. Peyrehorade insiste et sur une action similaire, après une percée de Bonnet, le ballon file vers Bourlon qui s’en va marquer seul (14-3. Le break est fait, du moins le croit-on. Mais après une tentative de pénalité ratée de Bainçonau (il en aura raté trois au total, 10°, 48° et 65°), Hendaye organise un regroupement d’où s’extirpe Zubizarreta qui prolonge pour son ailier Bainçonau (décidemment très en vue) pour un essai sous les poteaux. Il s’est passé deux minutes entre les deux essais (51°) et le score en restera là.
La décla  : « on a perdu trop de ballons. Peyrehorade a été beaucoup plus réaliste que nous. On domine la première mi-temps mais on se retrouve mené à la pause. Et en début de deuxième mi-temps, un placage manqué nous coûte un essai » Rafaël Avarez, CD-entraîneur de Hendaye.