Mauléon 1 - Hendaye 1

SAM 28 - 6 SH Mauléon en 2° mi-temps

Mauléon s’impose en costaud
— 
MAULÉON - HENDAYE Après son faux pas à Orthez, le SAM l’emporte avec le bonus offensif et double son adversaire au classement.
Mauléon . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

Lieu : Mauléon (Stade Marius-Rodrigo). Arbitre : Regis Joachim (Ligue Occitanie). Mi-temps : 9-3. Mauléon : 3 essais de M.Cazobon (49e), Berrogain (55e), Capdevielle (78e) ; 2 transformations de Suhit (49e), Pribat (55e) ; 3 pénalités de Suhit (2e, 20e, 26e)
L’équipe : Pribat, Berrogain, Rosier, Barberarena, Laplace-Claverie, (o) Suhit, (m) Coupau, Orabe, Caballero, Aramburu, Dunate, M.Cazobon (cap), V.Cazobon, Capdevielle, C.Larramendy. Entrés en jeu : Chabannes, Recondo, Lorenzo, Sallaberemborde, Etchegoyhen, Ascery, Descazeaux.
cartons jaunes : M.Cazobon (15°), Aramburu (63°)
Hendaye : 2 pénalités de Bainçonau (22e, 41e)
L’équipe : Bainçonau, Gomez, Azpeitia, JM.Alcalde, Danjou, (0) Chaudiere, (m) B.Alcalde (cap), Bétachet, Carricaburu, Labeguerie, Vial, Fontaine, Dedouit, Taillebres, Larribe. Entrés en jeu : Samora, Pouyfaucon, Zubizarreta, Etcheverry, Gil, Montoro, Jimenez.
cartons jaunes : Vial (15°)
cartons blancs : B.Alcalde (35°), Zubizarreta (77°)
— 
Après plus d’un an sans se rencontrer, Hendayais et Mauléonnais avaient un tas de choses à se dire. Un peu trop au goût de l’arbitre qui sortait un carton jaune de chaque côté suite à un début de bagarre générale au quart d’heure de jeu. Si la chamaillerie a eu le mérite de réchauffer les trente acteurs, les spectateurs n’ont pas eu de grandes occasions de se dégeler les mains lors d’une première période accrochée et ponctuée de maladresses de part et d’autre. Suhit et Bainçonau débloquaient le tableau d’affichage pour porter le score à 9-3 pour les Souletins. La fin du premier acte était exclusivement Mauléonnaise mais Bixente Suhit par deux fois, manquait l’occasion d’alourdir le score.
Ballons portés dévastateurs
Hendaye revenait à trois petits points dès la reprise grâce à la botte de Bainçonau laissant le doute envahir les travées de Marius Rodrigo. Doute vite balayé par le capitaine Cazobon qui feintait la passe pour aplatir entre les poteaux le premier essai de la rencontre (16-6, 49e).
Le SAM faisait le premier break au score et ne s’arrêtait pas en si bon chemin. Après une mêlée au centre du terrain, Rosier perçait la défense Hendayaise et servait son ailier Berrogain qui résistait au dernier défenseur pour marquer un magnifique essai en première main (23-6, 55e).
En supériorité numérique après le carton jaune reçu par Aramburu, Hendaye remettait enfin la main sur le ballon mais les Souletins annihilaient les rares incursions des visiteurs.
Le bonus pour la fin
Profitant de l’indiscipline hendayaise symbolisée par le carton blanc reçu par Zubizarreta, le SAM insistait dans les dernières minutes pour inscrire un 3e essai synonyme de bonus offensif. Il arrivait à deux minutes de la fin grâce à une pénaltouche à 5 m. Le ballon porté qui s’en suivait emportait la défense Hendayaise derrière la ligne.L’inusable talonneur Capdevielle se r’elevait avec le ballon et l’ensemble du collecdtif Souletin s’offrait en force une belle victoire à cinq points.
Accroché dans un premier temps, Mauléon l’emporte finalement aisément et se rattrape de son faux pas du week-end dernier à Orthez. Les Hendayais quant à eux laissent la 2° place aux vainqueurs du jour mais restent dans la zone des qualifiables à la fin de ce deuxième bloc.
Peio Benac
— 
Ils ont dit :
Philippe Hontas (entraîneur de Mauléon) : "On a demandé à nos joueurs à la mi-temps de jouer et de mettre du rythme. On a fait une bien meilleure deuxième mi-temps avec plus de possession et de franchissements. On a eu une bonne réaction par rapport au week-end dernier."
Cyril Couriol (entraîneur d’Hendaye) : "On n’a pas réussi à tenir nos ballons. On a eu une conquête déficiente avec un rendement en touche très mauvais. On a laissé trop de ballons à Mauléon, trop de munitions que Mauléon a très bien utilisées."