Jean Prat : SH - RCBA

Retour en fédérale 2 SH 28 - 32 RCBA

Hendaye redescend en Fédérale 2
HENDAYE - ARCACHON
La descente est actée au Stade. Arrate s’en va. Il ne sera pas le seul

Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28
Arcachon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .32
Lieu Hendaye (Ondarraitz) Spectateurs 800
Arbitre M. Marboh Mi-temps 16-10
Hendaye 3 essais, Bainçonau (40), Alcalde (45), collectif (80), 2 transformations (40, 80) et 3 pénalités (5, 22, 32) de Bainçonau.
L’équipe : Bainçonau – Etcheverry, Gaillardet, Azpeitia, Macisior – (o) Jimenez,(m) Alcalde – C. Pinon, Bétachet, Sallenave – V. Pinon, Zubizarreta (c) – Sanchez, Azpiroz, Landrodie.
Entrés en jeu : Ezpeleta, Dallery, Hiriart, Guiraute, Carricaburu, Gil, Erguy, Morin. Carton rouge : Dallery (72)
Arcachon 4 essais, Hirigoyenberry (35), Brooks (50), Lemaitre (58), Mutel (72), 3 transformations (35, 50, 58) et 2 pénalités (7, 52) de Tesquet.
L’équipe : Balle – Darclanne, Hirigoyenberry, Castera, Bossu – (o)Te squet (c), (m) Jaca – Gayon, Metais, Costanzo – Mutel, Mynhardt – Brooks, Reiger, Poupeau.
Entrés en jeu : Traoré, Lemaitre, Farmer,Ruiz, Camacho, Duros, Geneste, Dabri.
Cartons rouges : Poupeau (12), Mutel (72)
Trois cartons rouges dans un match, certes engagé, mais sans excès de testostérone.Le s gars d’Arcachon ont joué 68 minutes à 14, le pilier gauche Poupeau ayant vu rouge d’emblée pour une raison ignorée de ses adversaires, partenaires et entraîneurs. Après enquête, il aurait marché sur un joueur dans un ruck. Aucun ne s’est plaint.Quan t aux cartons de la 72e, visant à sanctionner une bagarre de cour de récré, ils ont renvoyé Vincent Mutel et Mickael Dallery au vestiaire. Dallery se demande encore pourquoi il a été désigné, faisant hurler de rires ses partenaires et amis autant que les visiteurs.
Une victoire suffisait
Dommage pour Hendaye et son entraîneur Philippe Arrate qui a confirmé son départ. S’ils n’étaient sortis du match en retournant à la case « péchés mignons », ballons rendus, passivité en touche, ils auraient pu sauver leur tête. Une victoire suffisait et ils menaient au score. Décontractés, motivés et sans pression, les Arcachonnais les ont expédiés en Fédérale 2.
Le public d’Ondarraitz a vu 7 essais. Il risque de trouver son équipe bien cangée la saison prochaine, car la fuite des cerveaux se confirme (Sébastien Ibarburu, Jimenez, Gaillardet, Bainçonau, Arrate) et une lourde indécision pèse sur beaucoup d’autres.
Mais les jeunes comme Simon Guiraute et Benjamin Carricaburu ont montré qu’ils apprenaient vite.
François Trasbot

Philippe Arrate
ENTRAÎNEUR D’HENDAYE
« Je viens de passer 2 années formidables. J’aurais préféré partir sur une victoire mais je me demande si nous ne serons pas mieux à notre place en Fédérale 2. Hendaye doit reconstruire mais les bases sont solides. »