Jean Prat : SMRC - SH

Extraordinaire St Médard 22 -23 SH

Saint Médard en Jalles . . . . .22
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23
Lieu Saint-Médard-en-Jalles (stade Robert Monseau). Spectateurs 600 environ. Arbitre M. Carbonnel (Comité Lyonnais). Mitemps 13-6.
Saint Médard en Jalles 1 essai de Vergé (33e), 1 transformation (33e) ; 4 pénalités Vergé (4e, 11e,, 45e , 58e).
Hendaye 2 essai Macicior (50e), Pinon. C (79e), 2 transformations Bainçonau (50e, 79e) ; 3 pénalités Bainconau (14e, 30e, 62e).
L’équipe : Chaudière (Morin, 76e) – Bainconau - Azpeitia, Ducote (Erguy, 18e), Macicior - (o) Jimenez (Morin, 76e) (m) Gil (Alcade 70e) – Pinon. V, Pinon. C, Dominguez- Vial, Zubizarreta – Hiriart (Sanchez, 40e), Ezpeleta (Azpiroz, 40e), Dallery (Landrodie 40e).
Cartons blanc : Azpiroz (43e)
Le match
La rencontre, jouée sous une bruine quasi continuelle et sur un terrain gorgé d’eau, a été âpre et serrée.
Le SMRC prenait d’emblée le match à son compte en se rassurant sur les fondamentaux pour mettre Hendaye à la faute (6-0 à la 11e). Mais la fébrilité des locaux et une succession de petites fautes ont vite remis leur adversaire dans le match. Les Basques très joueurs en ont profité pour percer par trois fois, notamment grâce à Bainçonau intenable, la défense girondine et revenir à hauteur à la 30e (6-6). Le capitaine Abid, impeccable sur les ballons hauts, remettait son équipe dans l’avancée. Sur une percée de Vergé et un relais de Deguin, le même Vergé marquait le premier essai du match (13-6 à la mi-temps).
Le début de seconde mi-temps était le copier-coller de la première : une première pénalité pour les poudriers après une nouvelle percée d’Abid suivi d’une domination des Basques, particulièrement en mêlée, qui aboutit à la 50e sur un superbe essai de Macicior isolé sur son aile après une passe au
pied de Jimenez. Les Basques font déjouer les poudriers et restent patients.
Sous la conduite du jeune espoir Damien Vergé, on pensait que les poudriers tenaient enfin leur victoire, puisqu’ils menaient 22 à 16 à la 79e.
C’était sans compter sur une dernière faute au sol du SMRC, qui redonnait le ballon à Hendaye pour un essai plein axe en toute fin de match.
Au classement de la poule 2, l’écart entre les deux équipes n’est plus que
de 7 points.
Réaction : « En première mi-temps, malgré plusieurs franchissements, on n’est pas arrivé à concrétiser dans les zones de marque. Mais, on a su rester patient et ne pas sortir du match. Cela nous a sauvé jusqu’au dernier moment puisque l’on gagne le match à la 79 e. C’est finalement à l’image de notre saison. Les joueurs n’ont jamais rien lâché et ont continué à s’investir. »
Raphaël Alvarez, entraîneur de Hendaye.