Jean Prat : SH - UST

Les Xuriak l'ont fait SH 18 - 12 UST

Photos à venir
Un, deux, et trois…
HENDAYE - TYROSSE Logique victoire d’Hendaye hier après-midi, qui confirme son net retour en forme
Hendaye . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18
Tyrosse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12
Lieu Hendaye (Ondarraitz). Spectateurs 500.
Arbitre Rémy Chastrusse (Côte d’argent).
Mi-temps 9-5.
Hendaye 6 pénalités (7e, 21e, 27e, 45e, 60e, 72e) de Bainçonau.
L’équipe : Bainçonau – Etcheverry, Azpeitia, Gaillardet, Macicior – (o) Chaudière, (m) Alcalde – Sallenave, V.Pinon, C. Pinon – Vial, Zubizarreta (cap) – Neisen, Ezpeleta, Dallery.
Entrés en jeu : Azpiroz, Sanchez, Landrodie, Carricaburu, Dominguez, Gil, Ducoté, Jimenez.
Carton blanc : Sanchez (52e).
Tyrosse 2 essais de Descazaux (14e), Brissot (41e) ; 1 transformation de Dubert (41e)
L’équipe : Saint-Vincent de Tyrosse. Villetorte – Chasseur, Descazaux, Argel, Sarthou – (o) Hourcade, (m) Dubert (cap) – Lafitte, Lesbats, Visensang – Kahn, Fabre – Van-Staden, Didillon, Belestin.
Entrés en jeu : Brissot, Hontebeyrie, Lagain, Samson, Lemes-Vieira, Montois, Barbe, Benichou.
Carton blanc : Belestin (52e)
On n’arrête plus les Xuriak !
Promis à la dernière place à l’issue des matchs aller qu’ils ont tous perdus, ils ont cessé d’hiberner bien avant l’arrivée du printemps et viennent d’enchaîner trois succès à domicile après avoir failli l’emporter à Anglet. Et ils n’ont pas vaincu des nuls : Oloron, Langon et Tyrosse viennent de tomber à Ondarraitz, ce qui fait bien les affaires
du voisin luzien. « On attend une caisse de sardines en remerciement », rigole-t-on à Ondarraitz, où les bonnets écharpes et parkas étaient de sortie hier.
« On se gèle, on voit rien, c’est une petite équipe de Tyrosse », lançaient les supporters locaux, non sans engueuler l’arbitre qui fut sans doute le meilleur sur le terrain… À la fin, il décida pudiquement de ne pas voir le mauvais geste de l’ultime seconde, le seul du match, consécutif à des vilains mots prononcés par un avant landais, qui aurait pu inverser le score et donner aux visiteurs une victoire bonifiée parfaitement imméritée.
Bainçonau à 100 %
Car hier, on a vu le fantôme de l’US Tyrosse, atone, sans imagination, sans étincelle, bref faible sur sesp oints forts ! À l’inverse, les Hendayais enfin disciplinés et toujours
aussi combatifs ont réalisé le match parfait, donnant à Jérôme Bainçonau l’occasion de meubler le score avec sa botte, ce que ne surent jamais faire les visiteurs, effectuant de mauvais choix sur des pénalités bien placées. Au final, les plus disciplinés l’emportent et c’est normal, Rémy Chastrusse ayant parfaitement repéré les tricheurs en mêlée et sifflant impitoyablement, allant même jusqu’au carton pédagogique.
Aux vestiaires, les Hendayais riaient beaucoup, les Tyrossais faisaient la tête et claquaient la porte à chaque demande d’interview. Il est vrai que si Hendaye n’a plus rien à gagner, Les Landais, eux, peuvent perdre beaucoup dans l’aventure.
Vite, une caisse de sardines pour les héros…
François Trasbot
S-O du 19-03

Jean-Marc Zubizaretta CAPITAINE D’HENDAYE
« Quel plaisir de commander une bande de guerriers avares de paroles.
On s’est fait avoir au jeu des provocations à Saint-Jean de Luz, tout le monde a compris, et maintenant les arbitres nous respectent. On se battra jusqu’au
bout, on ne faussera rien, tout le monde doit s’attendre à une rude bataille face à Hendaye. »